Enquête sur l'avenir de nos motos

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 2169
Inscription : 27 janv. 2007, 12:15
Localisation : à côté du bar sur la place de l'église
Contact :

Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par serge »

philippe 13
Messages : 2921
Inscription : 24 févr. 2007, 12:26
Localisation : avant l'alsace et maintenant idf, bof, pas gagnant

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par philippe 13 »

Pareil mais l'avenir est sombre.
Avatar de l’utilisateur
Yeti
Messages : 6890
Inscription : 27 janv. 2007, 20:07
Localisation : Bourgoin Jallieu (38)

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par Yeti »

Pareil et l'avenir se construit :wink:
Avatar de l’utilisateur
rickman
Messages : 7932
Inscription : 19 janv. 2007, 20:50
Localisation : Blois 41

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par rickman »

oui , c'est fait !

faut croire à tous ces activités ""militantes"" :oops: ! sans eux cela serait pire !

et hop , merci serge
Avatar de l’utilisateur
Chine
Messages : 2687
Inscription : 24 mars 2007, 17:30
Localisation : Cotes d'Armor

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par Chine »

C'est fait aussi .
Avatar de l’utilisateur
michelm
Messages : 2079
Inscription : 14 févr. 2007, 12:48
Localisation : 63 Puy de Dôme

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par michelm »

C'est fait.
L'avenir n'est jamais sûr, heureusement finalement, tout change tout se transforme c'est l'évolution...
Ce n'est que de la ferraille, précieuse seulement à nos yeux, et nous ne sommes que poussière (c'est dire l'importance du plumeau comme disait Vialatte :mrgreen: )
guyader
Messages : 3011
Inscription : 04 févr. 2007, 11:10
Localisation : F 73

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par guyader »

Bonsoir,

ben, pour ma part, je vais jouer les Candide, car à la lecture de l' argumentaire de cette enquête, je n' ai pas bien discerné quelles menaces spécifiques pèseraient sur nos brélons ou leur usage...
Les soucis, je les perçois plus à l' encontre des véhicules actuels et de leur usage.
Peut-être, sans doute même, se confondent-ils.
Merci d' éclairer ma lanterne.

A+,
Loïc.
PhilScorpio
Messages : 358
Inscription : 27 avr. 2017, 13:58
Localisation : Vaucluse

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par PhilScorpio »

Done :)
Avatar de l’utilisateur
Yeti
Messages : 6890
Inscription : 27 janv. 2007, 20:07
Localisation : Bourgoin Jallieu (38)

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par Yeti »

Je pense résumé le problème en disant que nos grandes villes sont pollués et qu'il faut savoir si les véhicules de "collection" font partie du problème. Mais je suis peut être à coté de la plaque ?
Komar
Messages : 2925
Inscription : 23 sept. 2007, 14:04
Localisation : Seine Saint-Denis

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par Komar »

Salut,
l'avenir pour nos motos (et nos véhicules à essence en général) n'incite pas à l'optimisme. Les interdictions de circulation vont être toutefois différentes entre ceux qui vivent à la campagne et ceux qui vivent en ville ou près des villes.
A la campagne, les gens ont besoin de voitures à essence (et donc ils pourront également continuer à rouler à moto, sur des routes qui seront limitées à 80 ou 70 km/h suivant leur profil, 80 sur les routes bidirectionnelles avec marquages et accotements et 70 km/h sur les routes dites de desserte locales ou touristiques, sans accotement ni marquages au sol).
Dans les grandes villes (y compris celles de province), l'interdiction des véhicules personnels à essence est déjà envisagée et des restrictions suivant la catégorie et l'âge du véhicule marqué par une vignette Crit'Air obligatoire est déjà une réalité à Paris, Lille, Grenoble, Lyon... ça va s'étendre dans les semaines et les mois à venir. En IdF, c'est tout le périmètre intérieur à l'A86 qui est prévu (donc Paris + les départements 92, 93, 94 et une partie des 77, 91 et 95).
Ça va être coton de venir rouler à Carole avec vos pétoires dans votre vieux fourgon à mazout ! Faudra s'arrêter à 20 bornes de Paris et finir à vélo ! :mrgreen:

En province, les communautés d'agglo demandeuses de ces dispositifs de sélection (donc d'interdictions de véhicules thermiques personnels) sont la région de Strasbourg, la Vallée de l'Adour, les métropoles toulousaine, bordelaise, clermontoise, Rouennaise, le Havre, la Vallée de l'Arve, les villes de l'arc PACA -Marseille, Nice, Montpellier...)
Bref, aucune région ne sera épargnée par ces dispositifs, notamment à cause des amendes demandées par l'UE en cas de dépassements des seuils de pollution atmosphérique. En échanges, des aides publiques (donc avec nos impôts) seront accordées aux communautés d'agglo pour moderniser ou augmenter les transports-collectifs électriques et la mise à disposition de flottes captives de véhicules individuels électriques (type Autolib) disponibles via des appli téléphoniques.

Les contrôles et amendes se feront par vidéo-verbalisation "dématérialisée", en couplant la lecture de la vignette Crit'Air et de la plaque d'immat' en SIV (tout en SIV en 2020), via des portiques numériques (type Ecotaxe) à l'entrée de ces agglomérations et sur les axes structurants qui y mènent.
Les promoteurs de ces systèmes sont ceux à qui ça va rapporter un max de blé : les fabricants de véhicules électriques (juteuses subventions à se goinfrer), Enedis (ex- EDF), les barons de la téléphonie mobile et les exploitants des systèmes de surveillance, stationnement payant et bénéficiaires des amendes collectées. Ce sont d'ailleurs les mêmes qui possèdent déjà les principaux groupes de presse et de médias actuels.

Donc, l'avenir de nos vieilles brèles, c'est des balades (avec gilet air-bag et casque intégral obligatoire) sur des routes de campagnes surveillées à 70 km/h et plus d'accès autorisé en ville... et encore, ceci tant qu'il restera des stations de carburant telles qu'on les connait.

Cet avenir est certain si les gens l'acceptent... et à en juger par tous ceux qui ont déjà acheté leur vignette Crit'Air, les gens l'acceptent.
Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 13268
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par Francis V »

A priori cela concerne QUE les cartes grise collection et ..............les collectionneurs logique puisqu'elle émane de la FFVE. :roll:

Bon j'ai rempli l'enquête on sait jamais si ça peut servir à tous les motards. 8)
Avatar de l’utilisateur
serge
Messages : 2169
Inscription : 27 janv. 2007, 12:15
Localisation : à côté du bar sur la place de l'église
Contact :

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par serge »

Komar a écrit : 04 nov. 2017, 20:48 Cet avenir est certain si les gens l'acceptent... et à en juger par tous ceux qui ont déjà acheté leur vignette Crit'Air, les gens l'acceptent.
Merci komar pour tes avis, conseils.

Mais comment veux tu faire sans la vignette Crit'Air, si tu ne la possède pas dans certaines villes tu ne peut pas rouler ou y accéder...
Avatar de l’utilisateur
carcaien
Messages : 1529
Inscription : 27 déc. 2013, 15:52
Localisation : CHARENTES MARITIMES

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par carcaien »

Fait
Je ne prendrai pas cette vignette ni pour mes motos ni pour la Volvo et je n'irai plus dans ces villes .
Komar
Messages : 2925
Inscription : 23 sept. 2007, 14:04
Localisation : Seine Saint-Denis

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par Komar »

serge a écrit : 04 nov. 2017, 23:04...Merci komar pour tes avis, conseils.

Mais comment veux tu faire sans la vignette Crit'Air, si tu ne la possède pas dans certaines villes tu ne peut pas rouler ou y accéder...
Salut Serge,
dans mon message précédent, je n'ai donné ni avis ni conseils... j'ai juste juste communiqué ce que je sais, selon ce que je connais des lois votées (notamment celle d'août 2015 sur la "performance énergétique et la croissance verte"), des arrêtés et décrets publiés depuis, des dispositifs déjà mis en place, de ceux en préparation et des déclarations des politiciens, données accessibles à tous. Dans le cadre de mon travail à la FFMC, je suis chargé d'en produire des synthèses afin que chacun puisse être informé et puisse se déterminer face à ces enjeux (ce que je fais ici dans ces messages, pour vous, mes potes). A nous tous de réagir collectivement car seul, on ne peut rien faire pour infléchir ces politiques ou créer les conditions pour qu'elles soient relativement acceptables.

Pour ce qui est de la vignette Crit'Air, ce n'est pas elle qui nous empêche de circuler, contrairement à une pénurie de carburant, une crevaison ou une panne de batterie. L'absence de cette vignette là où elle est obligatoire permet juste aux autorités de verbaliser les gens en infraction. C'est là que la question du "collectif" entre en jeu : si une majorité d'usagers se soumet à ce diktat qui ne résoudra absolument pas les problèmes de pollution générés par notre système de sur-consommation marchande, ceux qui désobéissent se retrouvent minoritaires et leur coercition par les autorités est facile à mettre en œuvre. A contrario, si une majorité de gens refusent de se soumettre à la vignette et protestent, les politiciens reculent de peur d'être éjectés aux prochaines élections. C'est aussi simple que ça ! Comme disait Coluche, suffirait que les gens n'en achète pas pour que ça arrête de se vendre.
Souvenez-vous de ce qui s'est passé avec l'Ecotaxe en Bretagne et les Bonnets rouges ! Souvenez-vous de ce qui s'est passé en 1980 avec la vignette moto décidée par Raymond Barre et de la réaction des motards de l'époque ! C'est même comme ça que la FFMC s'est créée !

En attendant que la répression (dématérialisée, via des amendes automatisées gérées par numérique) devienne implacable et inévitable, le "risque" actuel revient à payer une amende de 68 € si on se fait prendre... c'est un montant à relativiser par rapport au coût d'achat d'un véhicule neuf ou récent qui satisfait aux normes actuelles ou au fait de renoncer à se servir de nos pétoires désormais interdites.

Pour moi, le risque majeur de rouler à moto, c'est d'être victime d'un accident qui me privera au mieux de mon véhicule et au pire, qui touchera mon intégrité physique dans des proportions qui peuvent être dramatiques... mais pas de prendre une prune de 68 € !

De toute façon, nos pétoires de + de 30 ans n'ont pas droit à la vignette Crit'Air, elles sont déjà interdites si elles ne sont pas en CGC... et rien ne dit que la dérogation actuelle sur les véhicules en CGC durera éternellement. Quand les politiciens et leurs "experts" décréteront que les véhicules en CGC sont des véhicules de "loisirs" (et même que ce sont des véhicules de "collectionneurs, donc de gens "aisés -et ça c'est déjà le discours des élus parisiens), les véhicules en CGC se verront à leur tour frappés par des restrictions de circulation... avec les applaudissements des gens qui n'ont pas les moyens de posséder un véhicule "de collection" ! A ce p'tit jeu, vous savez bien comment les politiciens s'y entendent pour diviser les gens en catégories antagonistes, prêtes à se bouffer entre elles pendant que les gens de "pouvoir" se partagent les recettes... c'est vieux comme le Monde !

Quant à nos véhicules modernes, pour ceux qui en utilisent, soit ils sont "aux normes" et la vignette est donc illégitime, soient ils ne le sont pas et ils déjà de fait interdits.

Voilà... jusque là, ce sont des faits.

Alors que faire ? En ce qui me concerne, je choisi la désobéissance... en espérant que nous soyons le plus nombreux possible à en faire autant pour rendre ce dispositif impossible à étendre.
Certes, comme tous les combats, on n'est vraiment pas sûrs d'avance qu'on va le gagner, mais ce qui est sûr, c'est que celui qui ne se bat pas à déjà perdu ! Et si je perd en définitive, ce ne sera pas sans avoir résisté... et circuler à moto est déjà une forme de résistance à tout ce qui tend à nous faire entrer dans le rang.
Et si ce n'est pas nous qui résistons, qui le fera pour nous ? Personne ! Alors roulez et résistez, résistez en roulant !

Là, je donne un avis... mais c'est juste le mien. A chacun de se déterminer, je n'ai pas de conseils à donner.

Bon WE !
philippe 13
Messages : 2921
Inscription : 24 févr. 2007, 12:26
Localisation : avant l'alsace et maintenant idf, bof, pas gagnant

Re: Enquête sur l'avenir de nos motos

Message non lu par philippe 13 »

C'et bien ce que je sentais, un avenir sombre.
Déja que je ne passais plus par la case controle technique, alors vous pensez bien que la vignette crit'air ou le gilet jaune, il va falloir me convaincre.
Pour vivre en RP il est vrai que les véhicules électriques sont en plein essor, sur notre flotte de véhicule d'entreprise, la moitié sont 100 % électrique, un quart hybride et le dernier quart appelé à disparaitre dans les 5 ans. Je roule même en TWIZZY, 10 000 € + location de batteries, ''tout vide'' et sans coffre, un truc inimaginable il y a dix ans.
C'est le carburant et la maintenance de nos véhicules qui va devenir difficile à trouver.
J'ai peur que l'avenir se construise sans nous d'autant plus que la majorité voit les véhicules électriques d'un très bon oeil, sans en voir les incohérances.
Répondre