Carburants, on s'y perd ?

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
Galliska
Messages : 18
Inscription : 16 févr. 2021, 20:56
Localisation : Isere

Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par Galliska »

Le blaireau, le bizu.., le petit nouveau , appelez moi comme vous le souhaitez, mais comme certainement beaucoup de novices, j'ai un problème : je comprends bien si l'on m'explique longtemps...
Je parcours le net et le forum, mais je ne trouve pas MA réponse pour le carburant. on a tous tous compris que pour les anciennes il faut être vigilant. Actuellement, suite à certaines recommandations, non vérifiées... j'abreuve la bête (TR6R de 1970) avec du SP 98 + additif . Le pompiste de ma pampa montagnarde ne vend que du SP 98 excellium, je ne sais pas si additif + additif est une bonne chose.
Pour les moqueries et les tomberons de fumiers, essayez de vous groupez ...
Plus sérieusement, j'attends votre retour, car je ne pense pas être le seul en attente d'une réponse , même si apparemment elle n'est pas aussi simple que l'on pourrait le croire de prime abord.
A+
Régis

Avatar de l’utilisateur
Hirondeau
Messages : 392
Inscription : 15 juin 2007, 15:56
Localisation : Poitou Charentes

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par Hirondeau »

Bonjour.
Je ne mets que du super 98 sans additif sur ma T120 de 70, depuis bien longtemps...
Je n'ai pas constaté de problème en 14 ans et 25000 kms.

philippe 13
Messages : 2684
Inscription : 24 févr. 2007, 12:26
Localisation : avant l'alsace et maintenant idf, bof, pas gagnant

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par philippe 13 »

Pareil SP 98 depuis des décennies je n’ai pas ouvert le moteur pour faire de la métrologie mais il marche bien comme au début

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Modérateur
Messages : 5129
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par Pachi »

Je vais te poser quelque chose qu'on doit méditer.

Tu c'est de l'avis que les fabricants de motos, et de même Amal, étaient des maladroits ou des méchants quand aux années 20 et 30 ont inclus dans leurs manuels la possibilité de rouler seulement avec du méthanol ou de la naftalcool?

PS: éclaircir seulement qu'en ces temps la tous les joints étaient en liégé sans aucune joint ou adaptateur en caoutchouc susceptible de se dissoudre en alcool.

Avatar de l’utilisateur
joe
Messages : 2039
Inscription : 23 févr. 2018, 21:34
Localisation : plein ouest

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par joe »

le carburant le plus proche du super carburant plombé utilisé à l'époque , en indice d'inflammation , c'est le 98 . Toutes les stations ne sont pas pourvues de 98 , uniquement 95 . çà arrive donc , de temps en temps , de faire le plein en 95 . çà fonctionne très bien . t'as pas à t'inquiéter de çà . Perso j'ai jamais mis d'additif dans aucun fonte , je fais 6000 bornes par an avec le Norton .

Avatar de l’utilisateur
tritonwild
Messages : 746
Inscription : 03 avr. 2020, 10:42

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par tritonwild »

+ 1
G 50, 11 à 1 compression
Triton 10.5 à 1
Mono jap 11 à 1
utilisation piste :
SP 98,
avec parfois 1/3 Av gas , mais même sans, y'en a pas pwoblème patwon !

Avatar de l’utilisateur
philippe c
Messages : 2192
Inscription : 26 févr. 2007, 13:14
Localisation : Hauts de Seine

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par philippe c »

Je mets du 98 avec un additif, sans être sûr qu'il est nécessaire, mais ça me rassure. Pas de problème depuis la disparition du plomb dans l'essence.

Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 12877
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par zerton »

98 tout partout, même dans la tondeuse à zagazon.

Anecdote: un de nos employés a été obligé de laisser sa Supercinq sur le parking de l'entreprise,
refus de démarrer après avoir roulé depuis la station Supe U où il a fait le plein de 95.
C'est la deuxième fois que ça lui arrive.

bsa-man
Messages : 86
Inscription : 17 oct. 2020, 10:51
Localisation : pezenas 34

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par bsa-man »

trop d' éthanol , fond de cuve . les carbus n'aime pas trop. :oops:

Avatar de l’utilisateur
Galliska
Messages : 18
Inscription : 16 févr. 2021, 20:56
Localisation : Isere

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par Galliska »

Merci pour vos réponses éclairantes . En revanche,BSA-MAN: pourrais tu développer un peu car je suis en quête d'infos et ton propos m'intéresse.
A+
Régis

Komar
Messages : 2655
Inscription : 23 sept. 2007, 14:04
Localisation : Seine Saint-Denis

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par Komar »

Salut,
on va récapituler, en gros (je ne suis pas chimiste)...
L'ancien super-plombé était de l'essence additivée au plomb tétraéthyle, un liquide visqueux (extrêmement toxique) qui a des fonctions antidétonantes pour les moteurs fortement comprimés. Au cours du XXè s, les besoins d'augmentation de la puissance des moteurs à essence ont conduit à l'augmentation des taux de compression, mais l'essence "ordinaire" ne suivait pas : au-dessus de rapports volumétriques aux alentours de 8 à 1, elle se mettait à détonner (explosions générant des chocs, le fameux "cliquetis"). Des chimistes américains ont découvert le plomb tétraéthyle, ce qui a donné le "super plombé". Mais ce plomb tétraéthyle était si toxique pour l'homme qu'il a fini par être interdit petit-à-petit dans les années 70-80. Les additifs anti-détonnants ont peu à peu été remplacés par des éthers à base de l'alcool, notamment l'éthanol. Aujourd'hui, toutes les essences pour autos et motos en contiennent.
L'avantage du plomb tétraéthyle, c'est qu'il était gras, ce qui est bon pour la mécanique (notamment au niveau des queues, des guides et des sièges de soupapes). L'éthanol n'est pas gras et en plus, il contient de l'eau condensée dans laquelle se développent des bactéries qui ont tendance à se désagréger et à se déposer dans les conduits de carburateurs durant les périodes d'inactivité (séchage du carburant). L'éthanol a aussi le défaut d'être plus acide que le plomb tétraéthyle et de détériorer les élastomères non prévus pour le recevoir (durites, joint à lèvres, joints toriques, membranes...). Enfin, l'éthanol étant de l'alcool, il s'évapore plus vite que l'essence et son pouvoir énergétique est plus faible que l'essence pure.

Il faut aussi savoir que dès les années 70, les américains (notamment en Californie, principal importateur de motos anglaises) ont supprimé le plomb tétraéthyle et ont déployé l'essence sans-plomb... ça n'a pas empêché les fabricants de motos anglaises de continuer d'exporter leur production là-bas et les moteurs des Triumph, BSA et autres Norton des années 70 n'ont pas explosé pour autant.

Bref, aujourd'hui, on trouve à nos pompes du SP 98 ("SP" pour sans plomb), du SP 95 E5 (pour au moins 5 à 10% d'éthanol) et du SP E10 (pour au moins 10 à 20% d'éthanol).
Pour toutes nos pétoires anciennes qui marchaient autrefois à l'essence "ordinaire" (donc sans plomb), du 95 suffit amplement. Pour celles qui fonctionnaient à l'essence plombée (donc l'ancien "super"), le 95 va bien, mais le 98 est encore mieux : son rendement est un peu meilleur et comme il contient moins d'éthanol, il se dégrade moins vite dans le temps.

Quant au 95 E10, il vaut mieux l'éviter quand c'est possible : son rendement est un peu plus faible et sa plus forte teneur en éthanol ne le rend pas très adapté à nos bécanes... mais en mettre quand on ne peut pas faire autrement ne va pas détruire le moteur.

Bref, à l'usage, rien de grave : par exemple, dans ma 2CV de 1959 (rapport volumétrique d'environ 7,5 à 1) équipée d'un carburateur simple quasiment sans joints en élastomère, je mets du 95 et ça fonctionne très bien, même si il se dégrade en quelques mois si la voiture ne roule pas.
Dans ma Bullet-India 500 (rapport volumétrique de 6,2 à 1) utilisée régulièrement, je ne mets que du 95 (même si le 98 irait encore mieux) et ça va très bien. Ma Bullet Royal-Enfield anglaise de 1959 supporte aussi très bien du 95, pas besoin de plus.
Dans ma Guzzi T3 de 1981 au rapport volumétrique d'environ 10 à 1, je mets de préférence du 98 et je sens une légère différence avantageuse dans le fonctionnement du moteur... mais elle boufferait aussi bien du 95.
Je précise que j'utilise ces mécaniques avec de l'essence sans plomb depuis maintenant une bonne vingtaine d'années et quelques démontages de mes moteurs ne m'ont pas révélés de dommages anormaux sur les pièces de la culasse (soupapes, sièges, guides...), du moins pas plus que l'usure normale après des dizaines, voire centaines (pour la Guzzi) de milliers de kilomètres.

Je ne mets aucun additif dans mes réservoirs depuis des années... les seuls arguments valables en faveur des additifs seraient surtout axés sur la tenue du carburant dans le temps en cas d'inutilisation prolongée.

Quant aux histoires de "protection des sièges de soupapes", qualité conférée à l'ancien super-plombée, je pense que ça ne vaut que pour les moteurs usés, autrement dit que la disparition du carburant plombé n'a fait qu'accélérer l'usure de moteurs déjà usés.

Pour ta TR6, mets-y du 95 ou du 98, ça ira très bien... et évite, si tu le peux, le 95 E10, trop chargé en éthanol. Si tu utilises peu ta moto, privilégie le 98, il tient mieux dans le temps.

Voilà voilà...

Komar

Avatar de l’utilisateur
druid
Messages : 596
Inscription : 01 avr. 2007, 12:03
Localisation : Puy de Dôme

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par druid »

Ne pas confondre, comme beaucoup le font, additif ( en remplacement du plomb ) et conservateur d'essence.
Deux produits différents.

Le recours préconisé à un additif palliant le manque de plomb dans l'essence, c'est un peu comme le bug qui devait se produire le 1er janvier 2000 sur les ordinateurs.
Certains dépensent du pognon dans cet additif, comme d'autres en ont dépensé dans des logiciels préventifs à cet hypothétique bug.

Dans les deux cas, il ne s'est rien passé...

Le conservateur, en revanche, remplit bien sa fonction, pour des pétoires qui ne rouleraient pas beaucoup, ou dans le réservoir de la tondeuse en attendant le printemps.

Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 11826
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par Francis V »

Komar a écrit :
23 févr. 2021, 13:05
Salut,
Il faut aussi savoir que dès les années 70, les américains (notamment en Californie, principal importateur de motos anglaises) ont supprimé le plomb tétraéthyle et ont déployé l'essence sans-plomb... ça n'a pas empêché les fabricants de motos anglaises de continuer d'exporter leur production là-bas et les moteurs des Triumph, BSA et autres Norton des années 70 n'ont pas explosé pour autant.
Komar


Toutafé,du coup l'usine NORTON a renforcé,tout début 70,les sièges de soupapes donc pas besoin du tout d'un additif quelconque pour les commandos, sauf pour les anxieux. 8)

Druid tous nos logiciels des ressources humaines n'ont pas passés le 1er janvier 2000,après 12 ans d'informatisation quasi totale on s'est retrouvé avec notre stylo et le papier,pendant plusieurs mois en bossant 55hres hebdo...........tout en faisant la mise en place (500 salariés) des.................35 heures :shock: et les paramètrages de nouveaux logiciels.C'était prévisible mais les technocrates n'y croyaient pas. :shock:

Avatar de l’utilisateur
Galliska
Messages : 18
Inscription : 16 févr. 2021, 20:56
Localisation : Isere

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par Galliska »

Pour quelqu'un qui souhaitait quelques explications plus précises, je dois vous avouer que je ne suis pas déçu..., merci à tous, avec une mention particulière pour Komar qui n'est pas peut être pas chimiste, mais un pédagogue brillant :) je crois que j'ai tout compris !!!!
Ce sera SP 98 sans additif, je pense rouler cool et régulièrement tout au long de l'année, mon environnement si prête (Vercors, Chartreuse, Belledonne).
Merci à tous ,
Régis

bsa-man
Messages : 86
Inscription : 17 oct. 2020, 10:51
Localisation : pezenas 34

Re: Carburants, on s'y perd ?

Message non lu par bsa-man »

sur les pompes de 98 il est écrit risque de présence de moins de 5% éthanol . ma voiture bm de 95 ne fait pas la différence 95/98/E10 et vu ce quelle mange, le carburant ne pas le temps de vieillir :mrgreen: :mrgreen:

Répondre