poster Denis Sire

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
joe
Messages : 1796
Inscription : 23 févr. 2018, 21:34
Localisation : plein ouest

poster Denis Sire

Message non lu par joe »

hello...ayant eu l’occasion y'a 2 ans de rencontrer le maître , il m'a offert et signé ce poster "le baiser 1934" .
pour ma culture , s'est il inspiré de plusieurs motos pour ce dessin ou existe elle réellement ? réelle Brough superior ?

thanks.


Image

Komar
Messages : 2609
Inscription : 23 sept. 2007, 14:04
Localisation : Seine Saint-Denis

Re: poster Denis Sire

Message non lu par Komar »

salut,
ce dessin met en scène une Brough-superior, mais pas que... il y a aussi le baiser, la femme, le pilote sorti vainqueur et vivant d'une épreuve de vitesse pure qu'on imagine épique. Et puis le décor, plein d'indices voulus par Denis : la plage, les falaises, l'Union jack, le ciel lourd de nuages...
Pour la moto, il s'est inspiré d'un modèle précis, repiqué au gré de sa documentation, croisant plusieurs sources, plusieurs vues sous plusieurs angles... et après, pour l'artiste, l'exactitude mécanique compte moins que l'ambiance qu'il veut suggérer.
Avec Denis, nous avons souvent discuté de ce tableau où la moto révèle des inexactitudes techniques, notamment sur la fourche. Denis n'était pas un technicien ni un dessinateur industriel : c'était un artiste et l'exactitude technique n'était pas son propos, bien que ses représentations frôlent souvent la perfection. Mais la perfection, en art, c'est souvent froid et chiant au final car terminé, limité, et lui, il donnait à voir plus loin : son truc, c'était un univers imaginaire reposant sur quelques piliers : la vitesse, les engins (motos, autos, avions...) qui vont vite et qui sont beaux, la féminité (avec des femmes "vamp", élégantes et hyper sexy), les circuits et les époques dites "classiques"... il dessinait très bien la vitesse, avec des filés aux crayons de couleurs retravaillés à l'eau et il aimait les complications de perspective, domaine toujours intéressant pour un dessinateur et les machines en mouvement sont pleines de plans en perspective. Il y ajoutait sa sensibilité propre qui rend son œuvre si particulière et ô combien remarquable.

"À partir d’une photo d’archives, Denis s’approprie une scène d’anthologie. Mais, mystère de la (re)création, qu’est-ce qui fait qu’une peinture nous émeut plus que la photo dont elle découle ? Cela s’appelle le style… « Le secret, pour la sensation de vitesse, c’est les fonds filés », explique Denis." (extrait d'un article que lui a consacré le regretté Dominique Clochard pour Motomag.com en juin 2011, voir l'intégralité sur https://www.motomag.com/BD-pin-up-et-me ... XEnoWbgqUk )

Successeur de Géo Ham (un artiste affichiste et styliste des années 30-40), Denis fut parmi les meilleurs dans ce domaine de l’illustration des machines de vitesse... un "Grand" parmi les grands !

Merci Joe pour ce message qui nous permet d'évoquer cet artiste (et ami pour certains) parti dessiner l'Éternité il y a maintenant neuf mois. Il nous reste ses dessins.

Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE
Modérateur
Messages : 14953
Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE

Re: poster Denis Sire

Message non lu par PHILIPPE »

le lieu c'est la plage de PENDINE au pays de galles
Pendine Sands est une plage de 11 km de longueur sur les rives de la baie de Carmarthen, à la côte sud du pays de Galles. Elle s'étend de Gilman Point à l'ouest de Laugharne Sands à l'est. Le village de Pendine est proche de l'extrémité ouest de Pendine Sands.
Au début des années 1900, les sables furent utilisés comme lieu de rencontre des amateurs de voitures et de motos de course. À partir de 1922 s'y tint l'événement annuel Welsh TT motor cycle, une course de motos.
La surface ferme et plane de la plage crée une piste de course plus droite et plus lisse que la plupart des grandes routes de l'époque. Le magazine Motor Cycle décrit les sables comme « la meilleure piste de course naturelle imaginable

wikipedia

Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE
Modérateur
Messages : 14953
Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE

Re: poster Denis Sire

Message non lu par PHILIPPE »

et la moto ressemble enormement a celle la

https://silodrome.com/brough-superior-s ... y-pendine/

Avatar de l’utilisateur
Bertrand
Modérateur
Messages : 9277
Inscription : 19 janv. 2007, 20:15
Localisation : Arcueil 94

Re: poster Denis Sire

Message non lu par Bertrand »

j'avais pensé aussi à Pendine sands, mais y'a pas de falaise en réalité.

Avatar de l’utilisateur
Bertrand
Modérateur
Messages : 9277
Inscription : 19 janv. 2007, 20:15
Localisation : Arcueil 94

Re: poster Denis Sire

Message non lu par Bertrand »

put-1 Philippe! ils avaient déjà des dell'orto didon! :mrgreen:
l'a l'air méchante la bestiole! :shock:

chris31fr
Messages : 205
Inscription : 25 nov. 2017, 11:25

Re: poster Denis Sire

Message non lu par chris31fr »

C'est pas des amal MKII ?

Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE
Modérateur
Messages : 14953
Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE

Re: poster Denis Sire

Message non lu par PHILIPPE »

Chais pas si c'est moi
Mais la roue arriere a l'air mechament de travers :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
joe
Messages : 1796
Inscription : 23 févr. 2018, 21:34
Localisation : plein ouest

Re: poster Denis Sire

Message non lu par joe »

merci pour ces précisions :wink: Ce poster au mur me parle davantage dorénavant...

Répondre