NORTON 16h énigmatique.

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

oilpump
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2020, 08:08

NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par oilpump »

Bonjour à tous.

Dans mon post de présentation, j'ai indiqué que je conservais ma vieille 16h que j'aime bien.

La voici :


Image

Cette moto dispose d'une carte grise "normale" ancienne forme (non informatisée) avec comme seules indications , d'une part la marque : NORTON et d'autre part la cylindrée : 500cc.

A la mention : "date de mise en circulation" figure cette réponse très précise : "inconnue".

Reste que c'est quand même, à mon avis, une 16h et peut-être une WD militaire "civilisée" après la guerre.

Mais j'ai des doutes pour trois raisons :



1° raison : le moteur:

Le voici :


Image


Les carters extérieurs - et notamment celui de chaîne de magnéto - ne ressemblent en rien aux modèles WD que l'on rencontre habituellement et qui se présentent comme çà ( photo d'un moteur refait que j'ai "d'avance en cas de coup dur") :



Image



Il semble donc que mon moteur puisse être plus récent.
A noter que pour régler le jeu des soupapes, c'est quand même beaucoup plus facile avec le carter de la 2° photo ( beaucoup plus de place en bas) qu'avec celui de la 1° ...



Le numéro du moteur ne m'apprend pas grand-chose. Le voici :



Image



A noter qu'aucun numéro de cadre n'est visible à l'endroit habituel sur le tube situé sous l'avant du réservoir d'essence.




2° raison : le guidon :

Voici deux photos de mon guidon :


Image


Image





Sa fixation se fait directement sur un support soudé solidaire du tube de fourche, ce qui est différent de ce que l'on voit habituellement.

Au surplus, ce guidon, de dia 1 pouce pour la partie "visible" comporte une surépaisseur faisant partie intégrante du guidon se trouvant au niveau de la zone de fixation, surépaisseur le faisant, à ce seul endroit, passer à un diamètre de 31 mm.

Je doute qu'il s'agisse d'un "bidouillage" car la pièce de fonderie de tenue du guidon, soudée au tube de fourche et qui crée cette surépaisseur, est dument estampillé " BRIT... quelque chose suivi d'un chiffre " le tout restant assez illisible.




3° raison : le côté du frein avant:


Il est à droite :


Image


Or, sur les images de 16 h que j'ai pu voir, le frein avant est à gauche ( de même par conséquent que le cable du compteur de vitesse.)

Là encore, mon "côté" parait d'origine puisque le dispositif soudé permettant de visser le bitonio permettant la tension du câble de frein AV est bien du côté droit de la fourche.






4° raison : le carburateur : le voici :



Il s'agit, ce qui est normal, d'un AMAL 276 mais son traitement de surface brillant est bien inhabituel surtout s'il s'agissait d'une moto ex-militaire



Image







Ces questions ne m'empêchent évidemment pas de dormir mais quand même je serais ravi de parfaire ma connaissance de cette machine dont le côté sympa est lié au fait que l'on peut toujours compter sur elle pour rouler, comme Zorro, sans se presser ... mais longtemps...




Image




Image


Jacques

Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 12293
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par zerton »

Qui sait si tu n'as pas des morceaux de Big Four sur ta meule ? Il y a peut-être des compatibilités...?
Quant au frein avant, il me semble bien que le flasque à droite est d'origine.

Tu peux voir les catalogues sur le site Motosanglaises.com. Tu auras sûrement des réponses.

Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 12293
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par zerton »

Sur le catalogue 1948, il est dit qu'une des nouveautés est un nouveau dessin du carter de distribution.... Peut-être une explication ?

Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE
Modérateur
Messages : 14646
Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par PHILIPPE »

Je te conseille d'etre tres vigilant quand on va etre obligé de passé au nouveau SUV
J'AI UNE B31 des domaines avec mise en circulartion inconnu et ces empafés m'ont collé la date ou je l'avais acheté comme mise en circulation
J'ai donc ube B31 de 1997 :twisted: et ces connards n'ont jamais voulu reconnaitre leur erreur ni rectifier

Avatar de l’utilisateur
gigi
Modérateur
Messages : 6238
Inscription : 19 janv. 2007, 21:49
Localisation : Amiens, France

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par gigi »

97 ?? Du coup elle est cotée à l'argus ...tu vas te faire du flouze !!!! :cry:

Avatar de l’utilisateur
Micheldu02
Messages : 32
Inscription : 17 mai 2016, 12:26
Localisation : Nord de la betterave

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par Micheldu02 »

Ton moteur ressemble beaucoup au big4 que j'ai sur le tracteur. Sauf le côté transmission primaire ou le mien est en version industrielle avec la queue longue.

Avatar de l’utilisateur
Alain B.
Messages : 3014
Inscription : 30 janv. 2007, 21:30
Localisation : Près d'Angers

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par Alain B. »

PHILIPPE a écrit :
23 juil. 2020, 18:12
Je te conseille d'etre tres vigilant quand on va etre obligé de passé au nouveau SUV
J'AI UNE B31 des domaines avec mise en circulartion inconnu et ces empafés m'ont collé la date ou je l'avais acheté comme mise en circulation
J'ai donc ube B31 de 1997 :twisted: et ces connards n'ont jamais voulu reconnaitre leur erreur ni rectifier
Pareil avec 2 mobylettes et 2 solex pour lesquels "la d'ministration" m'a mis la date du 1er Janvier 2000 comme date de mise en circulation du véhicule.. .
Je me retrouve avec une AV88, un 50V, un 3800 et un 660 "cadre rond" tous du 1/01/2000...
Tout ça pour des CG obtenues le 10 Décembre 2010 :roll:
Je m'étais pourtant cassé la tête pour retrouver la vraie date de mise en service en partant des n° moteurs ...

Y'a strictement rien de logique dans tout ça....

Pfffffffff... :roll:

Avatar de l’utilisateur
Yeti
Modérateur
Messages : 6537
Inscription : 27 janv. 2007, 20:07
Localisation : Bourgoin Jallieu (38)

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par Yeti »

J'ai un B31 de 1953 alors que c'est un modèle 54. J'avais moi aussi "date inconnue" et la "charmante" préposée aux cartes grises (à l'époque) m'a dit qu'il en fallait une. J'ai dit 1953 mais je me suis trompé...
Pour le solex, ca a été compliqué de leur faire comprendre qu'il était de 1964 et qu'il n'avait jamais eu de carte grise ("monsieur, ce n'est pas possible!" :mrgreen: ). Mais au final, je l'ai eu etavec la bonne date !

Avatar de l’utilisateur
thebeamer
Messages : 842
Inscription : 22 oct. 2008, 21:49
Localisation : 13 Sud Luberon

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par thebeamer »

Je pense que ton 16h est de 1939 ,le numero moteur ne correspond à rien :98005 mais 89005 c'est 1939 (l'ouvrier Norton etait facetieux)et toute la moto correspond a cette année,sauf la fourche qui est de 1935 (a peu prés) j'ai une 18 avec cette fourche et ce montage du guidon (ça a duré 1 an ).

Avatar de l’utilisateur
Michel H
Messages : 852
Inscription : 25 févr. 2007, 15:24
Localisation : Bruxelles

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par Michel H »

Ça n’intéressera personne mais la 16H est ma toute première moto ancienne. Une démilitarisée de 1944 avec laquelle j’ai failli me vautrer à 80km/h sur une route en dalles de béton disjointes. C’était en 1976 et j’avais 20 ans... Quatre ans plus tard, la Norton fut échangée contre une FN type XIII de 1956, année de ma naissance. Nostalgie attention, fuyions...

Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 12293
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par zerton »

Michel H a écrit :
24 juil. 2020, 12:33
la Norton fut échangée contre une FN type XIII de 1956, année de ma naissance.
Et donc, laquelle regrettes-tu à présent ?

Avatar de l’utilisateur
Michel H
Messages : 852
Inscription : 25 févr. 2007, 15:24
Localisation : Bruxelles

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par Michel H »

zerton a écrit :
24 juil. 2020, 13:59
Et donc, laquelle regrettes-tu à présent ?
Ma vingtième année...

Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 12293
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par zerton »

:roll:

Tu dois pas être le seul.

oilpump
Messages : 10
Inscription : 16 juil. 2020, 08:08

Re: NORTON 16h énigmatique.

Message non lu par oilpump »

Merci à vous pour vos réponses.
C'est vrai que j'ai pensé aussi à certaines pièces de big four.
Les indications de thebeamer sont particulièrement intéressantes notamment s'agissant de la fourche dont je n'avais jamais vu de similaire.
Quant aux souvenirs de Michel H, je peux confirmer.
Pour conduire un engin comme celui-ci dans un trafic d'aujourd'hui, il faut vraiment être plus qu'attentif et c'est un euphémisme.
Un bon réglage de fourche est indispensable et il ne faut en aucun cas compter sur un frein avant ...
J'ai quand même fait faire à cette machine, il y a des années, trois tours de Bretagne des véhicules anciens sans autre souci qu'un resserrage d'embrayage.
Et puis, le son du pom-pom de ralenti est envoûtant. Presqu'aussi beau que celui de la M20.

Répondre