Circuit électrique Triumph T 90

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : Pachi, gigi, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

Intéressant!

J'ai continue la recherche pour confirmer si ta dynamo était obsolète a 1936.

Et voila que dans le page des marques du MAC : Historique Triumph de 1886 à 1945l il y a une photo d'une Triumph identique a la tienne qui vient identifie au pied de photo comme le modèle 2/1 de 1935, possiblement par erreur, parce que dans les catalogues MAC des Triumph de 1934 (anglais), et de 1935 (anglais et français), s’identifie comme le modèle 5/2 OHV 2 port. La tienne surement sera aussi le modelé 5/2 OHV 2 port, une monocylindrique bitube avec 2 ports d’échappement.

En principe le modèle a un levier a main du cote droite du réservoir d'huile pour changer les vitesses, mais il y avait une option d’amélioration pour le foot change et bien tu pourrais rechercher les marques de 2 trous dans ton réservoir d'essence a cote du caoutchouc, parce que sur la moto de la page du MAC il y a 2 trous malgré que la boite des vitesses a une pédale pareil que sur ta moto. Bon..., ce qui je ne doute pas c'est que ta moto c'est pratiquement identique a celle de la photo. Aussi dans la même page de la marque plus en bas on dit que c'est a 1936 qui sort la première T 80 et la première T 90 et avant la T 70 de 250 c.c.. La T 90 de 1936 c'etait un modèle qui était monté sur le même cadre des motos précédentes et pratiquement la même boite des vitesses mais avec la pédale au pied de série et un réservoir d'essence et un phare chromés..., bon, les modèles Tiger sont un peu confus a cet époque, c'est pareil pour la première Bullet et les model J et G de Royal Enfield.

Le modèle 5/2 OHV 2 port de 1934-35

Image

la tienne:

Image

et la Tiger T 90 de 1936.

Image

PS: bon, qu'en pensez tous vous, c'est une T 90 de 1936 ou une 5/2 de 1934-35? Un peu confus, les deux modèles sont pratiquement identiques sauf pour quelque moindre détail, n'est ce pas?

Ton réservoir a l'air d'avoir été dans le passé chromé, mais la dynamo c’était obsolète a 1936 et les photos que j'ai trouve des Tiger T 90 de 1936 ont une dynamo E3HM sans disjoncteur intégré (je reconnais le capuchon noir typique des E3HM bien different au capuchon noir de ta dynamo E3M), aussi les leviers du guidon sont les mêmes du modele 5/2. Bon, si tu ne trouves aucune trace des 2 trous dans le réservoir pour fixer le levier manuel des vitesses, en ce cas je n'aurai aucune doute de que ta moto c'est une T 90 avec une dynamo qui ne se corresponds pas a l’année de ta moto et les leviers du frein et d’embrayage de la 5/2. Il ne resterait que vérifier pour être sur l’année de fabrication avec le numéro de cadre ou de moteur, mais je ne suis pas un expert et je n'ai aucune table des numéro de cadre Triumph, et les numéro de moteur et de cadre a disposition de tous dans les pages du MAC c'est a partir de 1950, dommage.

https://www.yesterdays.nl/site/wp-conte ... 3202-6.jpg
Avatar de l’utilisateur
gigi
Messages : 7242
Inscription : 19 janv. 2007, 21:49
Localisation : Amiens, France

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par gigi »

Oui, si on pouvait l'identifier grâce à sa date de sortie d'usine ...C'est peut-^-être une des premières T90, sur laquelle ils ont épuisé leurs pièces restantes de 5/2 ....
Ma B50 est dans un cas similaire: sortie en début de production des années 72, elle n'a plus le cadre gris, mais a gardé les amortisseurs de cette couleur, et la peinture 1971 des flasques de freins ...Du coup , ce n'est ni une série 1, ni une série 2...
Nos amis d'outre channel les appellent série 1 1/2....
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

C'est un très bon argument gigi.

La page Triumph du MAC dit aussi qu'a 1935 Triumph perdait de l'argent, en ce que j'entends comme crise financière, et plus en bas que Edwar Turnet pour les T 80 et T 90 dut se contenter avec des cadres existant a cause du budget qui ne permettait pas l’étude de nouveaux châssis. Ce que de même me fait penser aussi pareil a ce que tu dis, surtout parce que j'ai connu et j'avais eu la chance de connaitre et de parler plusieurs fois avec l’ingénieur et propriétaire des Sanglas quand il était très âgé, et une fois que je lui avait fait le commentaire de que c’était dommage que quelques modelés Sanglas n’étaient pas originales tellement comme la moto qu'avait été présentée dans le salon de Barcelona (en pensant plus que les propriétaires ont modifie et remplace beaucoup de pièces avec le temps sans respecter l’originalité du modelé), il m'avait répondu, un peu incommode pour mon commentaire mal entendu, que par une simple question économique ils devaient faire sortir de l'usine jusqu'à la dernière pièce compatible des modèles précédentes.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

J'ai trouve dans mes archives un manuel pour le disjoncteur.

Malheureusement, malgré que le relais disjoncteur c'est un SB5 identique au tien, le manuel c'est pour le modèle CF3 qui se place dans l’intérieur d'une boite noire indépendant de la dynamo avec un fusible de protection pour accessoires comme le klaxon ou l'ampoule auxiliaire.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

Tous les disjoncteurs sont semblables, un relais avec deux bobines au tour du noyau en fer douce, une petite dans l’intérieur pres du noyau et l'autre plus grande a l’extérieur qu'enveloppe a la bobine intérieure et qu'a ete isole avec un papier ciré. les deux bobines ont respectivement une polarité inverse et les deux partagent la masse. La bobine avec moins spires se branche a la batterie, dont courant va parcourir le fil de leurs spires et qui va créer un faible champ électromagnétique insuffisant pour aimanter le noyau de fer douce avec la suffisante puissance comme pour tirer de l'armature et fermer les points de contact. Je ne connais pas les disjoncteurs Lucas mais je connais très bien les Bosch, les Wehrle, et l'armature ne doit pas rester collée contre le noyau, en quand ce chose arrive il faut désaimanter le noyau en fer douce ou donner un petit plus de tension au ressort de l'armature ou vérifier si les bornes du disjoncteur sont branches au câble correct.

L'autre bobine avec plus spires se branche a D+ de la dynamo de manière que le courant généré va parcourir le fil de leurs spires en sens contraire de l'autre bobine, ce qui qui va créer un champ électromagnétique plus fort mais de polarité inverse a la bobine de la batterie. Quand la dynamo commence a tourner va générer un petit courant qui va créer un petit champ électromagnétique, plus vite tourne la dynamo plus grand sera le courant et le champ électromagnétique jusqu'a annuler le champ électromagnétique de polarité inverse de l'autre bobine de la batterie et qui va commencer a s’imposer plus fortement jusqu'a le moment qu'il en aura la puissance suffisante comme pour tirer de l'armature du relais et fermer le circuit entre la batterie (faisceau), et la dynamo.

Si la batterie est pratiquement déchargée, le champ électromagnétique de sa bobine sera pratiquement nul et le contact entre le dynamo sera immédiatement que la dynamo commence a tourner, si la batterie est en pleine charge, son champ électromagnétique sera plus fort, et la dynamo devra tourner plus vite pour générer un courant plus haut qui crée un champ électromagnétique de polarité inverse plus fort capable d'annuler le champ de la bobine de la batterie et capable de tirer de l'armature pour fermer le contact et connecter la dynamo avec le reste du faisceau (batterie incluse).

En principe le design de ce sorte de relais de disjonction fait que la connexion entre la dynamo et la batterie soit directe entre le point de contact platiné de la carcasse du relais (avec le courant de la batterie), et le point de contact platiné de l'armature (avec le courant de la dynamo), et seulement il ne faudra que brancher aux 3 bornes de branchement du relais le fil de sortie de la dynamo, un cable a la masse au borne de masse et l'autre borne de branchement du relais au fil qui vient du faisceau pour alimenter a la bobine de champ de la dynamo. Je ne connais pas la nomenclature Lucas et je ne sais pas si les bornes seront marques comme D+, B+, Exc, A ou C ou je ne sais pas quoi.

Image
midaume
Messages : 193
Inscription : 17 sept. 2022, 14:32
Localisation : Mâcon

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par midaume »

Pachi a écrit : 06 déc. 2023, 21:10 Intéressant!

J'ai continue la recherche pour confirmer si ta dynamo était obsolète a 1936.

Et voila que dans le page des marques du MAC : Historique Triumph de 1886 à 1945l il y a une photo d'une Triumph identique a la tienne qui vient identifie au pied de photo comme le modèle 2/1 de 1935, possiblement par erreur, parce que dans les catalogues MAC des Triumph de 1934 (anglais), et de 1935 (anglais et français), s’identifie comme le modèle 5/2 OHV 2 port. La tienne surement sera aussi le modelé 5/2 OHV 2 port, une monocylindrique bitube avec 2 ports d’échappement.

En principe le modèle a un levier a main du cote droite du réservoir d'huile pour changer les vitesses, mais il y avait une option d’amélioration pour le foot change et bien tu pourrais rechercher les marques de 2 trous dans ton réservoir d'essence a cote du caoutchouc, parce que sur la moto de la page du MAC il y a 2 trous malgré que la boite des vitesses a une pédale pareil que sur ta moto. Bon..., ce qui je ne doute pas c'est que ta moto c'est pratiquement identique a celle de la photo. Aussi dans la même page de la marque plus en bas on dit que c'est a 1936 qui sort la première T 80 et la première T 90 et avant la T 70 de 250 c.c.. La T 90 de 1936 c'etait un modèle qui était monté sur le même cadre des motos précédentes et pratiquement la même boite des vitesses mais avec la pédale au pied de série et un réservoir d'essence et un phare chromés..., bon, les modèles Tiger sont un peu confus a cet époque, c'est pareil pour la première Bullet et les model J et G de Royal Enfield.

Le modèle 5/2 OHV 2 port de 1934-35

Image

la tienne:

Image

et la Tiger T 90 de 1936.

Image

PS: bon, qu'en pensez tous vous, c'est une T 90 de 1936 ou une 5/2 de 1934-35? Un peu confus, les deux modèles sont pratiquement identiques sauf pour quelque moindre détail, n'est ce pas?

Ton réservoir a l'air d'avoir été dans le passé chromé, mais la dynamo c’était obsolète a 1936 et les photos que j'ai trouve des Tiger T 90 de 1936 ont une dynamo E3HM sans disjoncteur intégré (je reconnais le capuchon noir typique des E3HM bien different au capuchon noir de ta dynamo E3M), aussi les leviers du guidon sont les mêmes du modele 5/2. Bon, si tu ne trouves aucune trace des 2 trous dans le réservoir pour fixer le levier manuel des vitesses, en ce cas je n'aurai aucune doute de que ta moto c'est une T 90 avec une dynamo qui ne se corresponds pas a l’année de ta moto et les leviers du frein et d’embrayage de la 5/2. Il ne resterait que vérifier pour être sur l’année de fabrication avec le numéro de cadre ou de moteur, mais je ne suis pas un expert et je n'ai aucune table des numéro de cadre Triumph, et les numéro de moteur et de cadre a disposition de tous dans les pages du MAC c'est a partir de 1950, dommage.

https://www.yesterdays.nl/site/wp-conte ... 3202-6.jpg
Bonjour,
Effectivement,le réservoir a des traces de montage de la sélection manuelle des vitesse...
Les numéros frappés sous la selle et sur la colonne de direction sont identiques: S1403
Le plus important pour moi est de reconstituer le circuit électrique ,je peux partir de l'ancien auquel il manque 2 ou 3 branchements (il y a d'ailleurs le contacteur de frein Ar,peut être une option d'époque ou d'origine)
Au passage,une photo de la pompe manuelle fixée au réservoir et qui se branche direct sur la pompe à huile,sans doute pour améliorer la lubrification à certains moments.

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

C'est mon avis personnel, que le modèle de ta Triumph soit peut être une 5/2 d'une génération de motos qui est sortie a 1934, ou un moto de transition aux nouveaux modelés T 90 de 1936, fait que ta moto soit encore plus intéressante que d’être une T 90 "pursang". :P

Le frein d’arriéré c'est sur que c'est une adaptation très récente pour s'adapter a la normative de circulation parce qu'a 1936 la signal du frein suivait le même méthode que pour les clignotants, avec la main. Dans ton cas c'est un avantage parce que sur ma Royal Enfield de 1937 je dus modifier la carcasse du feu de veilleuse d’arrière avec une douille avec deux contacts et les rainures spécifiques pour insérer une ampoule de double fil pour vielleuse et frein. Je te conseille d'enlever la tulipe pour jeter un œil a fin de vérifier que l'ampoule c'est de double fil.

PS: il faudra ajouter au faisceau électrique, que je t'ai passé avant, le circuit pour le frein d’arrière.

Pour le faisceau ne l'en doutes pas, c'est si simple que c'est mieux le refaire a nouveau pour éviter les court circuits qui peuvent crémer la dynamo.

PS: Je profiterai aussi l'occasion de refaire a nouveau un faisceau électrique pour rechercher un régulateur-disjoncteur MCR1 ou 2 Lucas, ou un régulateur Bosch de coccinelle et de même un régulateur de 2CV, (et au passage enlever le disjoncteur de la dynamo), qui évitera que tu sois en tout moment concentre en la recharge de la batterie et qu’évitera aussi que quand tu gaves a main le graissage (quand tu roules a 90 milles/h :lol: ), par une simple déconcentration se décharge, ou que de même se crème la batterie. Sans oublier que tu auras un connecteur du commutateur multiple libre (si tu débranches la résistance de 1/2 de charge qui sera inutile avec un régulateur automatique de charge), pour sélectionner dans le commutateur de la console centrale OFF pour les feux éteints, C: vielleuse, H: codes et L: route, ce qui te permettra enlever le commutateur du guidon.
midaume
Messages : 193
Inscription : 17 sept. 2022, 14:32
Localisation : Mâcon

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par midaume »

Merci Pachi pour toutes ces explications; dans ce cas je pense m'aider du shéma N°2,celui concernant les machines avec console sur le réservoir?
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

Si tu vas remplacer le disjoncteur inséré dans la dynamo et la résistance 1/2 de champ qu'il y a dans le commutateur multiple de la console centrale pour un regulateur MCR1 ou 2 (disjoncteur-regulateur), le schema 2 c'est le bon.

Si tu vas rester avec le disjoncteur et la résistance 1/2 de champ, le dernier schéma correspond a ta moto (sans feu de frein et la baladeuse).

PS: tu as pu vérifier si le commutateur multiple a une résistance visible, qui peut être une petite bobine ou une petite boite ou un fil en spires, en tous les cas qui se branche entre deux bornes du commutateur?
midaume
Messages : 193
Inscription : 17 sept. 2022, 14:32
Localisation : Mâcon

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par midaume »

Non je ne vois rien qui ressemble à ça...si, peut être le bobinage sur le support en arc de cercle?
Image
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

A mon avis tu as trouve la résistance 1/2 de champ!

PS: ou était vise ou place l'arc de résistance? Sur ma moto de 1937 la résistance était dans la boite MCR a cote du disjoncteur. Malgré que j'ai lu plusieurs manuels qui parlent d'elle avec dessins schématiques, c'est la première fois que je regarde une résistance de champ de console.
yvan d
Messages : 557
Inscription : 15 nov. 2015, 19:48
Localisation : 71 macon

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par yvan d »

Pour semer le doute et la confusion
https://dynamoregulators.com/dvr2.php
midaume
Messages : 193
Inscription : 17 sept. 2022, 14:32
Localisation : Mâcon

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par midaume »

Pachi a écrit : 07 déc. 2023, 19:52 A mon avis tu as trouve la résistance 1/2 de champ!

PS: ou était vise ou place l'arc de résistance? Sur ma moto de 1937 la résistance était dans la boite MCR a cote du disjoncteur. Malgré que j'ai lu plusieurs manuels qui parlent d'elle avec dessins schématiques, c'est la première fois que je regarde une résistance de champ de console.
Ok,remonte à mes messages d'hier,il y a la photo du montage...
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

Oui, maintenant je la distingue entre tous les fils, hier la bobine m'est passe inaperçue. Comme je ta'i dit je ne l'avais jamais vu en réel ni en photo.

Et oui, semble-t-il qui se branche entre deux bornes du commutateur.

Merci beaucoup.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6718
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Circuit électrique Triumph T 90

Message non lu par Pachi »

yvan d a écrit : 07 déc. 2023, 20:33 Pour semer le doute et la confusion
https://dynamoregulators.com/dvr2.php
Demande a Elmo pour les problèmes qu'il avait eu avec un régulateur électronique pour sa BSA pendent que moi avec le Bosch électromécanique je n'ai pas eu aucun.
Répondre