Triumph T 90 Pièce inconnue

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : Pachi, gigi, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6844
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par Pachi »

jean-luc a écrit : 24 déc. 2023, 14:13 Une fois la dépression établie dans le bas moteur ( après quelques tours de vilo ) , le reniflard n'a plus grand chose à évacuer.
Son rôle étant de moucher plutôt que de renifler.
Bon, comme surement plus tôt ou plus tard tu nous poseras une question sur la marque ou le type d'huile moteur..., je te dis qu'il faudra trouver un huile avec un additif antigrippal.
Avatar de l’utilisateur
jean-luc
Messages : 1592
Inscription : 25 janv. 2007, 19:45
Localisation : Montpellier
Contact :

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par jean-luc »

Excellent Pachi ! :lol:
alain 41
Messages : 1366
Inscription : 24 mars 2008, 15:29
Localisation : romorantin 41

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par alain 41 »

Un additif antigripal s'appelle un vaccin
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6844
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par Pachi »

anti rhume..., tout a fait d'accord avec toi!

Mais si j'ai écrit antigripal c’était parce que j'avais peur de me confondre et écrire un "anti" suivi de la traduction littérale du mot espagnol pour la congestion nasale, que c'est "constipé". :oops:

PS: ...et toujours c'est préférable escompter la correction d'un pointilleux qu'encaisser le sarcasme d'un marrant! :lol:
jeff ch
Messages : 266
Inscription : 06 mars 2007, 13:27
Localisation : Courtedoux Suisse

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par jeff ch »

Hello
J'ai une T90 de 1937 que j'ai complètement refaite il y a une année. Je j'ai pas cette pièce sur mon écrou de vilo, c'est un écrou simple. Le reniflard est pris sur le carter moteur gauche. Il est réalisé avec un gros banjo et un tuyau cuivre qui se dirige sur le pignon de sortie de boîte (transmission secondaire) pour le graisser.
Jeff
midaume
Messages : 203
Inscription : 17 sept. 2022, 14:32
Localisation : Mâcon

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par midaume »

Oui,on l'aperçois sur la phot,désolé,c'était avant nettoyage! Joyeux Noel à tout le monde et merci pour l'aide.
Image
Xpongebob
Messages : 1386
Inscription : 17 déc. 2013, 18:38
Localisation : Bordeaux

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par Xpongebob »

Sauf vôtre respect, il me semble qu'il n'y a pas de dépression qui s'établisse dans les carters de nos mono et twins calés à 360 sont les pistons agissent comme des grosses pompes à air.
Il y a plutôt des variations oscillatoires de la pression dans les carters, assez violentes. Les reniflards modernes sont souvent assortis de clapets pour justement que les carters susmentionnés soient en dépression. Tous les dispositifs anciens, type disques rotatifs, sont moyennement efficaces, et surtout trop petits.
Avatar de l’utilisateur
Jivaro
Messages : 3185
Inscription : 03 déc. 2010, 08:29
Localisation : Voxanie

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par Jivaro »

Heu, ben si, y'a de la dépression, surtout chez les propriétaires, d'accord, mais aussi dans les carters. Les reniflards rotatifs des Triumph variées, des BSA bloc copié bêtement sur les Triumph, l'excellent système bien meilleur puisque purement BSA sur les A7 et A10, le 'pinion breather' sur les Vincent, tous ces systèmes tendent à mettre le carter en dépression.
Xpongebob
Messages : 1386
Inscription : 17 déc. 2013, 18:38
Localisation : Bordeaux

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par Xpongebob »

Disons que ça va pas trop mal quand il n'y a pas de spi sur le vilo côté primaire, mais j'ai du mal à imaginer qu'on puisse évacuer la surpression de 500, 650 voire 750 cc uniquement dans 2 trous en tête d'épingle d'un disque rotatif.
Mais je tatillonne.
Avatar de l’utilisateur
gigi
Messages : 7267
Inscription : 19 janv. 2007, 21:49
Localisation : Amiens, France

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par gigi »

Je conseillerais de démarrer un T 120 à reniflard via transmission primaire sans son carter pour voir.... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6844
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par Pachi »

En profitant qu'est sorti le sujet du reniflard sur cette sorte de motos d'avant guerre, moi je m'ai toujours demande par le reniflard de ma Royal Enfield parce que je ne le trouve par nulle part.

Au principe, les premiers jours que j'avais démonté l'ensemble magdyno, culasse et cylindre, comme j'avais vu un petit trou (très petit), dans l’extérieur du carter moteur juste a cote de la base gauche du cylindre, je pensais que c’était le trou de reniflard, mais n’était plus qu'une sorte de marque peu profonde qui ne continuait pas vers l’intérieur du carter.

Apres ça j'ai toujours me demande si le reniflard de ma RE model J avant guerre (que par contre le même modèle d’après guerre ne monte pas un reniflard dans le carter primaire du cote gauche du pignon de vilo avec une grande boite triangulaire), serait par le roulement a billes cote de distribution (sans joint spi), en profitant l'hauteur du bras du carter pour la cascade de pignons qui monte et s’élève vers la magnéto et qui finit dans un grand trou avec un simple joint en liège..., vraiment j'ai beaucoup de curiosité, mais je n'ai pas voulu encore démonter les engrenages des cames des culbuteurs ni l'engrenage de distribution du vilo pour jeter un coup d’œil et voir si s'agit d'un coussinet ou d'un roulement, parce que je n'ai pas aucune envie de me compliquer la vie quand ça marche nickel (si ça marche n'y touches rien). Du cote primaire on peut voir le roulement, mais il y a un joint qui ressemble être de la sorte rondelle en acier feutre, mais encore je n'y touche rien non plus aussi parce que ça marche nickel, et je ne peux pas l'assurer.

PS: gigi, en profitant que le piston c'est une très puissante pompe a air nous avons les moteurs 2T dont carter c'est complètement étanche sans aucun reniflard et les deux temps sont de compression (dans le cylindre ou dans le carter).., simplement par curiosité je te recommanderai que si un jour tu te trouves avec une OSSA 350 Enduro, demandes au propriétaire la permission pour la démarrer, pour moi c'est la moto que j'ai eu plus du mal a démarrer quand j’étais jeune avec 22 ans (avec 50 ans j'avais essaye démarrer la OSSA Yankee 500 d'un ami et je avais été de même incapable de faire bouger sa courte pédale du kick, mais en ces temps-la j’étais en très mauvaise forme, malgré tout j’étais encore capable de démarrer la Harley moteur Shovelhead d'autre ami, aussi avec une courte pédale du kick, mais bon, au moins elle en finit dans un énorme pédalier velo ou on peut appuyer très bien et fermement la botte et se mettre debout avec tout le poids du corps pour sauter et vaincre sa résistance..., moi, quand ma Norton est un peu déréglée de carburation ou d'allumage et j'ai du mal a la démarrer, je finit pour faire pareil que quand je démarre une Harley, et zerton peut l'attester! :lol:



Image
midaume
Messages : 203
Inscription : 17 sept. 2022, 14:32
Localisation : Mâcon

Re: Triumph T 90 Pièce inconnue

Message non lu par midaume »

Pachi a écrit : 23 déc. 2023, 23:29 Très intéressant..., je te donne un coup de main PAT-72.

Image

Image

Il s'agit d'un diaphragme et malheureusement ne servent pas les miens que je m'ai fait pour monter dans le sutell de ma gaita! :lol:

Pour ce qui dit la discussion: https://hmvf.co.uk/topic/41872-triumph-3sw/page/7/ malheureusement le diaphragme de la photo c'est maison. Je dis malheureusement parce qu'il faudra le refaire en cas de n'en être pas trouvable.

Pour ce qu'on regarde sur les photos le diaphragme se compose de 2 pièces:
  • une pièce de support, une fine tôle concave avec un profil qui se recoupe contre les 4 créneaux du vis intérieur pour ne bouger pas en même temps qui se centre et de l'autre bout avec un lèvre qui repose contre la base plat du bout du vilo, et
  • une membrane, une sorte de joint circulaire hébergée dans le rebord ou lèvre du support concave (mais qui dépasse son rebord quelques millésimes pour appuyer contre la base du bout du vilo et après de serrer le vis céder pour revenir au même plain que le rebord du support concave en tôle), d'un matériel qu'assure une bonne étanchéité contre le bout du vilo (dont plain sera la siège du clapet), et qui en soit déformable (qui s'arque dans le centre sous une pression d'huile sortie du trou du centre du vilo avec un seuil d'ouverture qu'ouvrira le passage de l'huile vers l’extérieur), mais résiliant, qui retourne a sa position plat avec force après de cesser une pression déterminée comme seuil de fermeture, qui surement ne soit pas très haut donc la pression d'huile sera petite après d'avoir passe par les trous des araignées du maneton.
Vraiment, il faut être un habile et doué bricoleur pour fabriquer un diaphragme semblable.

En ces moments je n'ai jamais teste aucun matériel pour couper une membrane semblable pour se tenir sous la pression d'une pompe a huile, seulement pour tenir la pression de la poche a air de ma gaita. Mais bon, une autre option c'est remplacer la siège concave par une tôle plat et couper une membrane en néoprène pour boucher le trou du vilo..., si la tole c'est fine peut etre qu'une forte pression la déforme entre les 4 créneaux et que l'huile sorte vers le carter primaire a petits jets..., ce qui supposera un moindre problème au moment que l'huile inonde le carter primaire, qui deviendra en grave problème dans le cas de n'apercevoir pas de la perte d'huile, ce qui finira avec un grippage du moteur par manque d'huile.

Je ne sais pas, tout a l'air d’être très simple, mais comme je ne connais pas ce système de diaphragme en concret les doutes me coincent. Dans le cas de ne trouver pas un bon diaphragme de fiabilité et efficace prouves, je préférerai boucher le bout du vilo avec une plaque firme et solide et un joint et puis viser a fond le petit vis, en ce cas le vis serait un bouchon qui servira comme endroit d'inspection pour vérifier que la pompe d'huile envoie pression vers le vilebrequin en cas de doute.

PS: si c’était toi qui a démonté l'amortisseur de couple, jette un coup d’œil dans le banc de ton atelier et les alentours a la recherche du diaphragme (ou de n'importe quelle tôle ronde qui ait bouche le trou du vilo), parce que ta moto a du rouler par force ou avec le diaphragme ou avec quelque chose entre le vis et le bout du vilo qu'ait bouche le trou de la queue du vilo...

Vraiment, d’être comme ça le système de clapet de surpression Triumph a 1937, j'estime encore plus la mécanique de ma Royal Enfield model J de 1937 dont clapet de surpression c'est un ressort et une boule qui jette l'huile avec un excès de pression directement dans le réservoir d'huile placé dans le même carter moteur, en ce qui supposa (pour ce que j'ai vu), un magnifique avantage de modernité a l’époque.
Je reviens sur le sujet avec cette question de trouver les pièces manquantes,(j'ai les pièces 78 et 80) qui est effectivement monté sur d'autres modèles Triumph.Je joins le shéma .Quelqu'un aurait il une piste?
Image
Répondre