Les BSA de Gérard

Du vélo, au solex de ma soeur et ma Mobylette bleu que j’ai eu grâce à mon certif à 14 ans. Après n’avoir vu que les BM de la Gendarmerie, j’ai commencé à rêver à la moto à la lecture de mon premier « Moto Revue »(en 1966); alors à 16 ans avec mon père on est allés à Montauban (81) chez Henri Patte en ID 19 et on ramené une BSA 500 (vert clair) quel bonheur !.

 

 

 

 Pour avoir le « permis » à Figeac (46) il fallait avoir une moto; alors, je l’ai passé avec ma BSA.(ça consisté à faire 20 mètres et faire un demi tour sans poser le pied).

 

 

 

 

A l’époque je ne me soucie pas du nom du modèle, si vous pouvez m’éclairer ? Je l’ai gardé 1 an ( 3000 km) sans problème côté moteur mais sans lumière; alors, j’ai trouvé la solution, j’ai pris une R50 « mille excuses »(22 000km sans changer une ampoule) !

 

 

 

 

Puis en 1970 je suis « monté » à Paris pour le boulot. En 1978, ça m’a repris et j’ai trouvé une A 10 de 1958 en plusieurs morceaux. J’aimais surtout ‘les sports » comme on disait à l’époque, alors un équipement « poly » m’a comblé.

 

 

 

Le bas moteur a été confié chez Valdevit Corbeil (d’ou le carénage) en 1980.Toujours sans électricité, je roulais dans la Beauce, très peu: 1000 km au plus en 6 ans. Vendu en 84, ( en 12/1984 elle est parue en 1 ère. page de la centrale des particuliers) je regrette encore et encore ! et j’aimerais bien la revoir.

 

Vendue à Mr. Brega, Pontault Combault.(si quelqu’un pouvait me faire un signe, Merci).

Aujourd’hui j’ai une BMW R65/5 de 73 et je roule aussi en traction de 51. Donc voici mes photos d’époque.

 

Cordialement. GEGE


www.motos-anglaises.com est une coopérative Internet dédiée à la moto classique d’outre manche, un espace de liberté où tous apportent leur grain de sel. Nous souhaitons partager nos connaissances dans la convivialité (presque toujours), la tolérance (obligatoire) et la bonne humeur.


webmestre@motos-anglaises.com