La Norton Commando 850 de Philippe H2B

D’abord et pour me présenter je suis motard depuis toujours … ou presque!! mais je n’ai eu que des japonaises( pardon!) mis à part une TRIUMPH Thunderbird sport de la  » nouvelle génération ». Il y a trois ans, un peu par nostalgie, j’ai franchi le (premier) pas dans les « anciennes » et j’ai restauré à 100% une moto que j’ai toujours adoré, la KAWA H2. Mais , dans la vie d’un motard , il semble difficile de faire l’impasse sur les motos anglaises. En fait, je les ai toujours aimé… mais jamais acheté!!. Il est vrai qu’à 20 ans dans les années 70, on préférais rouler en 900 KAWA ou sur des 2 temps….. Je suis donc un néophyte total dans le monde des anglaises, mais en 2006, l’idée a fait son chemin … laquelle choisir?

 J’aime la Bonneville presque dans toutes ses déclinaisons et la Trident … mais finalement c’est vers une Norton que je vais m’orienter : sa ligne intemporelle me séduit ainsi que son moteur superbement dessiné et .. son bruit! Je commence donc à lire et apprendre tout ce que je peux sur les Commandos… achat de la Revue technique, notes de fiabilisation du N.O.C. et…essais de Moto Journal de la » belle époque »!!

Un peu par hasard, je vais tomber sur une « import US » ( elle vient du Texas) qui n’est pas tout à fait complète, mais dans un état de conservation impeccable. Problème, si je sais démonter une japonaise de la roue avant à la roue arrière, par contre la mécanique anglaise m’est totalement inconnue, et j’ai même pas l’outillage approprié!! Je vais donc laisser faire un pro, même si c’est moins valorisant que de tout faire de ses propres mains comme je l’avais fait sur la Kawa… tant pis!!.

 

 

 

 

Le haut moteur sera traité par BRANCQUART compétition (13) spécialiste – entre autres – des préparations culasses: la mienne aura la totale avec sièges et guides en bronze- béryllium et soupapes US black diamond et bien sur un cylindre réalésé avec pistons GPM.

 

Le moteur va être révisé également pour que la fiabilité soit optimale: roulements superblend FAG C3, coussinets, roulements de boites, transmission primaire etc…

Pour la peinture , c’est un artisan marseillais qui s’y collera: mission faire le  » rouge orangé  » de la Commando 750 à la place du rouge cerise de la MK3 ( que j’aime pas trop) et peindre en gris le cylindre comme le modèle précédent!! Quant au résultat: je vous laisse juger. En fait, je n’ai pas trop respecté l’histoire et j’ai un peu fait une 850 qui ressemble à une 750 tout en restant, je pense,fidèle à l’esprit de la moto… j’aime bien le roadster car son petit réservoir rend la ligne plus fluide, question de goût.

Actuellement j’ai 300kms ce qui est très peu et je ne peut donner que quelques premières impressions : d’abord le démarrage … le démarreur électrique répond  » présent » …une fois sur 10!!… pourtant il est neuf, mais je suis indulgent d’autant plus que la compression augmentée ne facilite pas son travail!! heureusement , le kick permet de la démarrer  » facilement » …quand on a l’habitude!! premiers kilomètres : on est favorablement surpris par la boite finalement assez rapide et précise et par la réponse  » immédiate  » à la moindre sollicitation de la poignet: quel couple et quelle patate!! et pourtant la moto est en rodage!!! si je la compare à un twin moderne, de cylindrée identique comme la Yamaha 850 TDM, je trouve la japonaise totalement fade et aseptisée!! le twin anglais allonge les bras à la moindre sollicitation, un vrai plaisir!!… l’ Isolastic remplit totalement son rôle … pas de vibrations passé 2500t/mm … par contre le freinage (avec pourtant maître cylindre et durites neuves) manque totalement de mordant… il faudra peut être encore un peu attendre avant de juger.

En résumé, je suis tombé sous le charme de ce beau twin que j’apprend à connaître au fil du temps. Mon copain restaure en ce moment une Ducati DARMAH SS… d’ici quelques mois, la confrontation risque d’être  » torride »!! »

Philippe H2b

 

www.motos-anglaises.com est une coopérative Internet dédiée à la moto classique d’outre manche, un espace de liberté où tous apportent leur grain de sel. Nous souhaitons partager nos connaissances dans la convivialité (presque toujours), la tolérance (obligatoire) et la bonne humeur.


webmestre@motos-anglaises.com