Triumph H550

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Pepes
Messages : 4
Inscription : 05 sept. 2020, 00:19

Triumph H550

Message non lu par Pepes »

Bonjour,
Je viens de faire l'acquisition d'une fameuse TRIUMPH H550 Trusty de 1922 et je voudrais avoir des idées techniques ou de l'expérience pour améliorer le freinage type patin en caoutchouc qui frotte directement sur la jante. Y'a t'il quelqu'un qui pourrait m'aiguiller:
- changement de matériau?
- adaptation retroversible?
- nouvelle technologie.

Je rejoint le témoignage de Ramon sur sa 480CC de 1908: c'est des vraies machines à remonter le temps….
Au plaisir de vous lire.
Un passionné de Triumph, parmis tant d'autres!
Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE
Modérateur
Messages : 15428
Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE

Re: Triumph H550

Message non lu par PHILIPPE »

Pepes a écrit : 10 déc. 2020, 20:38 je voudrais avoir des idées techniques ou de l'expérience pour améliorer le freinage type patin en caoutchouc qui frotte directement sur la jante. Y'a t'il quelqu'un qui pourrait m'aiguiller:
- changement de matériau?
- adaptation retroversible?
- nouvelle technologie.
une paire de sabots ferrés ??? :mrgreen:




:arrow: :arrow: :arrow:
Pepes
Messages : 4
Inscription : 05 sept. 2020, 00:19

Re: Triumph H550

Message non lu par Pepes »

C'est une idée!!
J'ai même pensé à mettre un bâton dans les roues pour les freinages d'urgence!
Avatar de l’utilisateur
Yeti
Modérateur
Messages : 6718
Inscription : 27 janv. 2007, 20:07
Localisation : Bourgoin Jallieu (38)

Re: Triumph H550

Message non lu par Yeti »

1922, la guerre était finie, c'est pas une Trusty? :shock:
Tu n'aurais pas une photo, ça serait cool?
alain 41
Messages : 1014
Inscription : 24 mars 2008, 15:29
Localisation : romorantin 41

Re: Triumph H550

Message non lu par alain 41 »

le meilleur des freins est l'anticipation.L'ideal est de rouler hors ville ou en rallye avec des véhicules identiques
Avatar de l’utilisateur
philippe c
Messages : 2206
Inscription : 26 févr. 2007, 13:14
Localisation : Hauts de Seine

Re: Triumph H550

Message non lu par philippe c »

Je crois aussi qu'il faut adapter sa conduite et rouler dans des endroits peu fréquentés. On peut tenter de faire fonctionner au mieux le système existant, mais chercher à modifier, je trouve ça dommage et probablement peu efficace.
Avatar de l’utilisateur
Jivaro
Messages : 2998
Inscription : 03 déc. 2010, 08:29
Localisation : Voxanie

Re: Triumph H550

Message non lu par Jivaro »

Un p'tit disque flottant et une pince Brembo. On n'est plus à ça prêt. La sécurité, c'est important.
Avatar de l’utilisateur
Alain B.
Messages : 3280
Inscription : 30 janv. 2007, 21:30
Localisation : Près d'Angers

Re: Triumph H550

Message non lu par Alain B. »

Pepes a écrit : 10 déc. 2020, 20:56 C'est une idée!!
J'ai même pensé à mettre un bâton dans les roues pour les freinages d'urgence!
T'as l'air d'en connais un rayon! :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
thebeamer
Messages : 901
Inscription : 22 oct. 2008, 21:49
Localisation : 13 Sud Luberon

Re: Triumph H550

Message non lu par thebeamer »

Bravo pour cette acquisition,je nz sais pas les motos que tu as ,mais ça va te changer.Pour les freins:ce n'est pas trés important ,tu sais que tu n'en a pas (beaucoup )donc tu dois t'adapter,anticiper,et parfois suivre le mouvement des voitures (personne n'imagine que u roules avec simplement un ralentisseur )exemple ;j'arrive un peu vite au rond point ,une voiture est engagée et sort a la premiere a droite ,tu peux pas t'arreter tu suis le mouvement de la voiture et quand tu paux tu fais demitour .mais tu as un embrayage et une boite ,ce qui va te simplifiér la vie au point que au bout de quelques temps tu auras l'impression d'avoir une moto ordinaire.j'ai un cpain qui as fait le tour de provence avec (5jours ,180kms par jour )et on fait tous les ans depuis plus de 20 ans une sortie pour anctres de 3 jours (entre 200et220 kms par jour).Aprés moults essais le frein ar j'ai utilisé un patin en vibrax (le VMCC en vend pour ta moto deja coupés a la bonne forme )le patin ne doit pas toucher le fond de la poulie mais doit frotter sur les bords et une fois bien rodé ça ralentit bien.Courroie bien tendue si elle est a maillons c'est bien o,on peut la regler au mieux et c'est les plus solides.Plus le moteur est bien reglé mieux ça marche (lapalissade mais là c'est particulierement sensible vu le peu de puissance du moteur ,bien que dans son époque de 1914 c'est du surpuissant)l'important c'est d'etre toujours dans les tours et de ne pas perdre de la vitesse (c'est surtout vrai pour celle qui n'ont pas de boite )avec des vitesses tu t'en sort toujours.Les descentes sont plus problematiques que les montées ,il ne faut pas se laisser gagner par la vitesse.Je ne sais pas comment est le graissage,si c'est une seringue il ne faut pas trop d'huile ,on a toujours tendance a trop graisser et la moto marche de moins en moins bien ,sur ma Triumph je mets environ ene demi seringue tout les 10kms ,dans le carter theoriquement il ne dvrait pas avoir plus d'une "cup of tea".Si le moteur chauffe trop il marche trés mal c(est parfois difficile ,mais rouler a l'ombre ou s'arreter pour faire le plein ,quand tu repars c'est souvent beaucoup mieux.le carbu à 2 boisseaux ne pose aucun probleme c'est toi qui fait ton melange et tu trouveras en fonction de ton moteur et de la route.je pense qu'il faut rouler le plus possible,rouler,rouler c'est la seule façon de bien la connaitre et avec ta boite et son point mort ,tu peux aller n'importe ou.
Avatar de l’utilisateur
thebeamer
Messages : 901
Inscription : 22 oct. 2008, 21:49
Localisation : 13 Sud Luberon

Re: Triumph H550

Message non lu par thebeamer »

Evidement,il ne faut rien changer ni modifier .
Pepes
Messages : 4
Inscription : 05 sept. 2020, 00:19

Re: Triumph H550

Message non lu par Pepes »

Merci pour votre retour. Après quelques kilomètres j'ai cassé une soupape d'échappement qui était d'origine! Du coup, j'ai changé les guides et soupapes plus modernes et robustes. Est ce que quelqu'un a les couples de serrages pour les moteurs de cette époque? Merci
alain 41
Messages : 1014
Inscription : 24 mars 2008, 15:29
Localisation : romorantin 41

Re: Triumph H550

Message non lu par alain 41 »

La trusty a été fabriquée jusqu'à 1924, il y a eu la SD à chaine à partir de 1921
le feeling du bras du mécano pour tout les diamètres devait être la régle pour le couple de serrage, jamais vu de tableau de serrage à ma connaissance.
Il a existé un numéro du motocyclettiste , le 74, consacré à la type H
Blueguzzi
Messages : 10
Inscription : 18 janv. 2020, 18:36

Re: Triumph H550

Message non lu par Blueguzzi »

Serrer serré mais pas trop!
L'usine BSA n'utilisait pas de clef dynamométriques jusqu'à la fin des années 50 m'avait dit un gars qui y avait travaillé.
Le matériau des patins n'a pas beaucoup d'importance le bois (hêtre ou buis )va
très bien ,expérience faite.
Le VMCC propose deux modèles mais fut longtemps en rupture de stock pour les pré-H (avant 1915) ce qui m'avait obligé de le faire en buis pour la 1912 d'un
Client et bien ça n'avait rien changé au besoin d'anticipation.
Le ralentisseur avant est stupide il ne fait qu'actionner la fourche pendulaire.
Par contre :Il EST INDISPENSABLE d'enrouler et de boucler une bonne ceinture en cuir bien solide autour du tube de fourche et de la fourche car si le ressort pète la fourche se replie sous le moteur, bonjour les dégats.
Egalement, de drainer régulièrement le carter(il me doit pas y avoir plus de 'one egg cup' soit 60 ml.) et réinjecter 2 seringues d'huile avant de redémarrer.
La dose est d'une seringue tout les 6miles(10km) ou toutes les 10 minutes.
Une petite montre est très utile sur le guidon .
Si ton moteur est en bon état et qu'il fume y a trop d'huile, demande aux gars derrière toi.
Aussi ,les pneus a talon doivent être gonflés durs min 35psi.
Afin de protéger tes soupapes et tes guides ,mets 100 ml d'huile 2T synthetique dans ton plein(5l) d'essence.
Car la pistrouille qui nous est vendue aujourd'hui est beaucoup trop 'sèche'.
Si tu as besoin de listes de pièces détachées ou du manuel d'epoque je peux te les scanner.
Enjoy, c'est une des bécanes les plus attachante qu'il soit, on se prend facilement pour un sénateur à son guidon.
Une photo de ma 1919 et une de la 1912 rénovée pour un client.
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
tigerTR7
Messages : 442
Inscription : 21 août 2014, 12:30
Localisation : L'Ile d'Olonne (Vendée)

Re: Triumph H550

Message non lu par tigerTR7 »

Tout simplement MA-GNI-FIQUE !
Félicitations pour ces restaurations
Jeff
Répondre