Bleuissement différent coudes Commando

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : Pachi, gigi, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
jean-pierre
Messages : 7829
Inscription : 25 janv. 2007, 19:43
Localisation : sud ardeche

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par jean-pierre »

apres de nombreuses recherches je suis arrivé a la conclusion que ce probleme est récurent sur les Commandos


Image
Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 15147
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par zerton »

Pour la prise d'air éventuelle: moto au ralenti tu donnes quelques petits jets de nettoyant frein (ou start pilote) sur la pipe.
Si la ralenti monte un peu ou si ça ne bronche pas, tu as la réponse.
chris31fr
Messages : 439
Inscription : 25 nov. 2017, 11:25

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par chris31fr »

Voir la difference de température avec un thermomètre laser ?
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6961
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Pachi »

chris31fr a écrit : 16 avr. 2024, 10:38 Voir la difference de température avec un thermomètre laser ?
:lol: :lol:

Jamais en touchant les coudes avec la pointe de la langue!!!
gabardan
Messages : 403
Inscription : 28 nov. 2013, 15:50
Localisation : Chassagny 69

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par gabardan »

zerton a écrit : 16 avr. 2024, 10:25 Pour la prise d'air éventuelle: moto au ralenti tu donnes quelques petits jets de nettoyant frein (ou start pilote) sur la pipe.
Si la ralenti monte un peu ou si ça ne bronche pas, tu as la réponse.
C'est vrai ! mais ne pas oublier le tour de la culasse pour le joint .
jean
vincent 3131
Messages : 328
Inscription : 07 oct. 2008, 13:50
Localisation : visé - Belgique

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par vincent 3131 »

Bonjour à tous. J'ai eu le même cas: prise d'air à l'échappement (sans tube d'équilibrage), parce qu'un des deux colliers a pris un peu de jeu au premier roulage
Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 15307
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Francis V »

Ne pas utiliser celui d'origine https://andover-norton.co.uk/en/shop-de ... p-assembly lequel en butée ne sert pas assez.

Mais celui-là : https://andover-norton.co.uk/en/shop-de ... -d-washers

Serrer le collier en dernier après avoir positionner TOUTE la ligne d'échappement en vissant le gros écrou sur la culasse et les 2 des contre cônes à la main puis les bloquer et enfin serrer à fond le collier,ainsi ,entre autre, le gros écrou ne se dévissera pas (en matant les filets :evil: ) en le resserrant ensuite fort moteur chaud avec des joints neufs et la clé adéquate . 8)
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6961
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Pachi »

Francis V a écrit : 17 avr. 2024, 19:22 Serrer le collier en dernier après avoir positionner TOUTE la ligne d'échappement en vissant le gros écrou sur la culasse et les 2 des contre cônes à la main puis les bloquer et enfin serrer à fond le collier,ainsi ,entre autre, le gros écrou ne se dévissera pas (en matant les filets :evil: ) en le resserrant ensuite fort moteur chaud avec des joints neufs et la clé adéquate . 8)
Et n'oublier pas de porter toujours une cle a ergot articulée de 35-50 mm dans les sacoches au cas ou..., ou pour aider a quelqu'un dans une concentre. (que je porte toujours après d'avoir traîner quelques kilomètres au travers sur l'asphalte l’échappement droit accroché de ses deux silentblocs pendant que je me demandais quel était ce bruit! :lol: )


Image
Avatar de l’utilisateur
jean-pierre
Messages : 7829
Inscription : 25 janv. 2007, 19:43
Localisation : sud ardeche

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par jean-pierre »

Le bon état des silent-bloc des silencieux est important
Avec l'âge ils peuvent durcir ou plus fréquemment se ramollir
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6961
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Pachi »

Heureusement je n'ai pas perdu tout l’échappement parce que j'avais acheté 4 silentblocs neufs avec goujons M 8 x 10 mm a un fabriquant madrilène (les silentblocs de l’échappement par force ne doivent pas avoir 2 goujons et 2 écrous en pouces, et l'achat local c'est très économique et facile et nous anime a remplacer ces silentblocs-ci après de quelques ans d'usage, avant qu'ils s'en détériorent!)

J'ai l'habitude de monter 2 silentbloc sur les 2 fixations d'avant du réservoir, et l’année dernier dans un voyage je dus lier avec cordes le réservoir parce que le caoutchouc (des 2 maudits silentbloc en pouces que j'avais montes 2 ans avant pour remplacer les vieux), s'en avait cisaillé autour de la plaque métallique interne que tiens le goujon, surement que les deux étaient "Made in England- Fait a l'Inde"! :evil:

PS: j'ai acheté une filière UNF 5/16 x 24 tpi pour modifier les goujons des silentbloc madrilènes donc les filetage M 8 x 10 mm est très proche du filetage UNF 5/16 x 24 tpi et je présume que sera très facile adapter le filetage métrique du goujon au filetage en pouces de la fixation des silentblocs du cadre et du réservoir de la Norton.
razblanchard En ligne
Messages : 589
Inscription : 31 août 2016, 05:30
Localisation : compiègne

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par razblanchard »

Pachi a écrit : 17 avr. 2024, 22:32
Francis V a écrit : 17 avr. 2024, 19:22 Serrer le collier en dernier après avoir positionner TOUTE la ligne d'échappement en vissant le gros écrou sur la culasse et les 2 des contre cônes à la main puis les bloquer et enfin serrer à fond le collier,ainsi ,entre autre, le gros écrou ne se dévissera pas (en matant les filets :evil: ) en le resserrant ensuite fort moteur chaud avec des joints neufs et la clé adéquate . 8)
Et n'oublier pas de porter toujours une cle a ergot articulée de 35-50 mm dans les sacoches au cas ou..., ou pour aider a quelqu'un dans une concentre. (que je porte toujours après d'avoir traîner quelques kilomètres au travers sur l'asphalte l’échappement droit accroché de ses deux silentblocs pendant que je me demandais quel était ce bruit! :lol: )


Image
Un jour, je partais de Paris pour la Belgique, autoroute du nord, tranquille mimile: 4000 tr....au début.

Puis, avec la fatigue, viennent les crampes....surtout au poignet droit, j'sais pas pourquoi (TW, t'es pas obligé de répondre)
A hauteur de la bifurcation de l'A1 vers la Belgique: BRAAAAA: une collerette arrachée
Et M: il fait nuit, il pleut, reste 150 km.
Je cause gentiment à mon poignet droit version croisière lente. 20 KM plus loin: pam: la 2ème collerette!

Là, c'est pas comme Pachi, c'est pas le bruit des échappements sur l'asphalte qui m'inquiétait.
Arrêt, inspection, fil de fer, ressort, fil électrique: juste histoire que çà tombe pas par terre. Toutes manières, à ce stade on peut rien faire.
Le lendemain méga montage avec quelques mètres de fil de fer: fallait bien rentrer avant lundi pour le boulot.
ça l'a fait.
Puis j'ai été négocier les services de jean Souper à Montgeron: y avait des machines partout. L'humeur du monsieur était plutôt du genre qu'est-ce que tu viens me casser les C..avec ta merde de culasse...
Un sourire, du calme, et ça l'a fait: inserts en bronze, clavetés qui n'ont pas bougé depuis.
Un jour peut-être, je vous ferai la même avec claude Thomas pour refaçonner une jante: ambiance tonton flingueurs




Image
Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 15307
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Francis V »

Avant d'être motociste Jean SOUPER faisait de la mécanique générale,rectifieur etc..d'où toutes les machines outils,un tout très bon.. 8)
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6961
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Pachi »

Maintenant, après l'incident, mes oreilles sont entraînées, et je peux distinguer le plus petit et léger tintement du coude des premier moment qu'un collier commence a se desserrer.

La dernière fois (précisément quand j'ai pris la photo d'avant), je roulais sur une autoroute pleine de camions lourds et je dus rouler encore plus de 20 Km avant de trouver une zone de service pendent que le tintement du coude augmentait et il était plus fort. Pendent ce temps d’angoisse je priais a mon intérieur pour avoir le temps d'y arriver avant de perdre l’échappement.

J'ai beaucoup de peur de m’arrêter sur la fosse d'une autoroute. Un fois Juliana s'est arrêté par manque d'essence (après de m'avoir lie avec la position de réserve du robinet), et je dus m’arrêter a la fosse de l'autoroute de circonvallation M40 de Madrid et c'est en ce moment ou on s’aperçoit que la largueur de la fosse c'est trop courte entre la barrière de sécurité et les camions qui passent a 110 Km/h quand se place la moto avec l'espace suffisant pour faire descendre la pédale du kick sans toucher contre la barrière de sécurité..., heureusement après de 5 minutes de tentatives ou je devais toujours sauter de la moto avant de pouvoir démarrer parce qu'un camion lourd a 110 Km/h arrivait a mon hauteur, une voiture de la Guardia Civil s'est place devant moi pour me protéger et je pus démarrer la moto, au contraire je serais encore la bas sans avoir pu démarrer la moto parce que regarder comme s’approche de face a toi un camion lourd après d'autre a pleine vitesse fait beaucoup de peur...,( ou j'aurais fini aplati comme une grenouille sur l'asphalte).

Au première sortie de l'autoroute je suis sorti derrière la voiture de la Guardia Civil, et les agents, qu'étaient jeunes et aussi motards, ils se sont si amuses avec mes explications qu'ils m'ont escorte a le station du service qu’était a 1 Km.
Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 15307
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Francis V »

Ils sont beaucoup plus sympas la guardia civil que dans les années 70. :wink: 8)
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6961
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: Bleuissement différent coudes Commando

Message non lu par Pachi »

La branche routière que surement tu as connu aux annees 70 c'était la branche plus ouverte et aimable de la guardia civil pour faire bonne impression du régime franquiste au tourisme.

En tout cas, la diction dit: partage la table avec le garde, sois l'ami du garde, garde toi du garde!
Répondre