velocette venom

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : Pachi, gigi, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6727
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: velocette venom

Message non lu par Pachi »

Je ne sais pas si servira ma courte expérience parce que je ne connaissais pas qu'on pouvait démarrer avec l'aide du décompresseur jusqu’à qu'Elmo me l'avais expliqué le printemps dernier.

Apres j'ai essayé la technique plusieurs fois (moteur a froid et moteur à chaud), pendent plusieurs jours sur ma Royal Enfield et après de quelques jours j'ai pu me rendre compte que quand je pose sur la pédale jusqu'a sentir que commence la compression, moment ou j’arrête de pousser plus pour agir sur le levier du décompresseur, si je prête attention au moment que je décompresse le cylindre j’écoute un très faible pet a la culasse (surement l'air du cylindre peu comprimé qui sort tout de suite par la soupape d’échappement). Apres je lâche le levier, et je pousse la pédale jusqu'a sentir a nouveau la compression, en ce moment je place la pédale dans un angle commode pour moi (si je suis a pied ou assis sur la selle), et je pousse a fond la pédale du kick pour démarrer. Si je n’écoute pas le petit pet au moment de décompresser le cylindre c'est que j'ai dépassé le point optimal pour décompresser le cylindre, et je recommence la recherche soigneusement du point optimal pour décompresser après le 1 1/2 rigoureux tours du vilo en prêtant beaucoup plus d'attention (oui, je dis 1 1/2 tours de vilo parce que quand je n’écoute pas le petit pet, le piston a remonte le cylindre plus de 90º du vilo et j'ai déjà vaincu a la plus part de la compression avant de décompresser et le cylindre arrive au point haut tout seul au moment que je décompresse).

Je sais qu'une Velocette Venom a beaucoup plus de compression que ma modeste RE de 1937 avec un rapport 6:1, mais surement que si on prête attention aussi on pourra écouter l'air échapper par la soupape d’échappement au moment d'agir sur le levier du décompresseur.

PS: A chaud c'est une délice démarrer la moto assis sur la selle, et quand je trouve un feu rouge j’arrête le moteur et quand le feu tourne vert je démarre..., pareil que les voitures modernes classifiés comme peu polluantes! :lol:
Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 14974
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: velocette venom

Message non lu par zerton »

Pachi a écrit : 07 déc. 2023, 16:37

PS: A chaud c'est une délice démarrer la moto assis sur la selle, et quand je trouve un feu rouge j’arrête le moteur et quand le feu tourne vert je démarre..., pareil que les voitures modernes classifiés comme peu polluantes! :lol:
En somme, le Sart and Stop, quoi... :lol:
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6727
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: velocette venom

Message non lu par Pachi »

Oui, je vais demander pour Carmela la classification et le distinctif ECO pour rouler dans le centre ville!
Komar
Messages : 3189
Inscription : 23 sept. 2007, 14:04
Localisation : Seine Saint-Denis

Re: velocette venom

Message non lu par Komar »

Pachi a écrit : 07 déc. 2023, 16:37...je pose sur la pédale jusqu'a sentir que commence la compression, moment ou j’arrête de pousser plus pour agir sur le levier du décompresseur, si je prête attention au moment que je décompresse le cylindre j’écoute un très faible pet a la culasse (surement l'air du cylindre peu comprimé qui sort tout de suite par la soupape d’échappement). Apres je lâche le levier, et je pousse la pédale jusqu'a sentir a nouveau la compression...
Aïe-aïe-aïe, caramba, encore raté !

À quoi ça vous sert d'utiliser le décompresseur si après l'avoir mis en oeuvre, vous continuez à kicker jusqu'à la compression suivante et que vous forcez sur le kick alors que le piston est revenu en compression ?

L'usage du décompresseur sert à laisser échapper la compression quand le piston est au PMH "compression"... une fois la compression détendue/échappée dans le conduit d'échappement, c'est là qu'il faut kicker pour démarrer aussitôt et non pour retrouver la compression suivante...

Vous m'inquiétez, les gars... on dirait que vous ne connaissez pas le cycle à 4T et pourtant, je sais que ce n'est pas le cas.

Donc, je répète ce que j'ai écrit dans mon précédent message : "Dès que tu sens la compression au kick, faut arrêter de vouloir le faire aller plus loin : faut juste maintenir l'appui dessus, actionner brièvement le décompresseur et sentir (sous le pied) que la compression vient de s'échapper... alors, tu laisses remonter le kick aux 2/3 de sa course et là, décompresseur lâché, tu kickes !"
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6727
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: velocette venom

Message non lu par Pachi »

Komar, tes commentaires toujours sont fiables et de ma pleine confiance, surement que je m'ait mal exprimé. Je vais faire un nouveau essai plus précis. Si tu trouves quelque chose étrange ou un erreur dis le moi pour que j'apprenne.

Quand je commence a sentir la compression surement le piston n'aura que commence a remonter quelques degrés de vilo dans le cylindre, moment ou j’arrête pour décompresser. Apres je fais remonter la pédale sur le cliquet pour trouver le bon angle et je fais descendre la pédale pour que l'ongle du cliquet s’insère profonde et fermement entre les dents de l'engrenage du kick, moment ou je commence a sentir que la pédale force l'engrenage et celui-ci a l'engrenage de l'arbre primaire, et l'arbre primaire a la couronne de l'embrayage, transmission primaire, pignon du vilo, vilebrequin, bielle pour arriver enfin au piston qui me transmet la résistance de la compression de l'air qu'encore reste dans le cylindre quand il est place dans le cylindre a 3/4 de son parcours vers le PMH. Avec la réduction de 1/4 du parcours du piston dans le cylindre je sais que j'ai réduit le rapport de compression et j'ai passe d'un rapport de compression de 6:1 a 4,5:1 (bon, a peu prés donc tous les mesures que je t'ai dit sont hypothétiques).

Apres, comme l'avance manuel je l'ai place en plein avance a 6,4 mm du PMH, ce qui se traduit en plein retard a un cil de pouce apres le PMH, saute l’étincelle et l'explosion commence juste quand le cylindre c'est 1 ou 2 º de vilo après de passer le PMH de compression et commence son parcours descendant par le cylindre vers le PMI d'explosion..., c'est ça?

PS: pour la Velocette Venom, si le rapport de compression c'est de 8:1, avec une réduction du parcours du piston en compression de 1/4, le rapport de compression pour le volume d'air restant dans le cylindre après de décompresser l'air de 1/4 du volume total du cylindre, encore sera un peu haut, au moins de 6:1, le même que pour ma Royal Enfield sans décompresser..., (sans tenir en compte la démultiplication entre les engrenages du kick et de l'arbre primaire de la boite des vitesses et de la transmission primaire qui peut rendre plus difficile et dur le démarrage que sur ma Royal Enfield).

Je parle sur moi et ma Royal Enfield avec un rapport de compression 6:1 la moto c'est facile de démarrer quand on est debout du cote de la pédale du kick, mais c'est dur pour moi démarrer la moto assis sur la selle et je dois me mettre debout (et comme la moto n'est pas haute, la moto entre les jambes), pour avoir la force suffisante au pied pour démarrer.
Avatar de l’utilisateur
elmo
Messages : 9551
Inscription : 02 mars 2008, 00:42
Localisation : Colomiers/Toulouse

Re: velocette venom

Message non lu par elmo »

L'idée ce n'est pas de se caler au début de la compression mais de la passer pour de bon, entièrement, plus de compression, elle est derrière.
L'idée c'est de se caler juste APRES la compression grâce au décompresseur, de remonter le kick pour profiter de sa toute sa course efficace pour donner de la vitesse de rotation au vilo. Sans effort.
Ensuite la masse du vilo, lancée, fait tourner le moteur jusqu'à l'étincelle au point d'avance suivant (réduite pour que ce soit plus facile de démarrer à bas régime), continue sur sa lancée et le mélange s'allume... ça y est ça démarre.

Donc :
1- Titiller le carbu (ou non) en fonction de l'état chaud ou froid du moteur et de ses caprices au démarrage.
2- Réduire l'avance (sinon retour de kick garanti)
3- Au kick, amener le piston à la compression (on sent très bien le point dur de la compression au pied)
4- Enfoncer la soupape d'échappement avec le décompresseur : le point dur de la compression disparait et le kick semble très facile à descendre.
5- Faire descendre le kick de quelques degrés pour juste passer la compression.
6- Laisser le moteur dans cet état là : compression "juste" passée mais compression passée.
7- Remonter le kick au totale de sa course ou au point 2/3 de la course pour avoir un angle plus favorable avec la jambe (90°)
8- Engager les dents du kick dans l'engrenage pour qu'il soit bien en appui .
9- Descendre le kick vivement et fermement

10- Attendre..... vroum!

Et j'ai oublié un truc..... OUVRIR LE ROBINET D'ESSENCE, ça marche moins bien sinon . :mrgreen: (vécu)

Sur la vidéo de Gigi on le voit descendre le kick à fond après avoir agi sur le décompresseur, c'est parce que c'est une vélocette, que le kick est très court et qu'il y a des poules noires à sacrifier dans le carter. C'est mystérieux . Sur la BSA et sur tous les monos que j'ai démarré, je procède avec la méthode en 10 points ci dessus.

Pachi, j'ai l'impression que tu cherches à te caler au milieu de la compression, ça sert à rien, le moment de l'étincelle est passé à ce moment là.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6727
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: velocette venom

Message non lu par Pachi »

Elmo, après de te lire je me rends compte que je n'avais étendu absolument rien tes explications de ce printemps dernier et qu’après d'avoir pratiqué pendant tout l’été, tous les jours et a toutes heures j'ai muscle ma jambe ou si j'ai crée mon méthode! :oops:

PS: ce que je sais c'est que mon méthode c'est effectif. Ce que je ne sais pas en ce moment c'est si l’effectivité de mon méthode c'est par une cause logique mécanique, pour avoir muscle ma jambe ou tout simplement par un effet placebo sur ma confiance qui rends plus forte ma jambe!

Quoi ce que soit je ne vais pas me casser la tête et je vais continuer avec mon méthode, si une chose marche, ne change rien! :lol:
Avatar de l’utilisateur
elmo
Messages : 9551
Inscription : 02 mars 2008, 00:42
Localisation : Colomiers/Toulouse

Re: velocette venom

Message non lu par elmo »

Pachi a écrit : 07 déc. 2023, 17:35
Apres, comme l'avance manuel je l'ai place en plein avance a 6,4 mm du PMH, ce qui se traduit en plein retard a un cil de pouce apres le PMH, saute l’étincelle et l'explosion commence juste quand le cylindre c'est 1 ou 2 º de vilo après de passer le PMH de compression et commence son parcours descendant par le cylindre vers le PMI d'explosion..., c'est ça?
Non.... l'étincelle arrive AVANT le PMH , c'est tout l'intérêt de l'avance à l'allumage : que la combustion commence avant le PMH pour que quand la compression est maximum au PMH, tout le mélange soit enflammé.
Si l'étincelle arrive pile poil AU PMH ou APRES le PMH on allume un mélange qui se détend .... l'explosion n'a plus aucune force, elle ne fait qu'accompagner la descente du piston.

Faut bien comprendre que le mélange s'enflamme progressivement , c'est pas vraiment une explosion instantanée.
Avatar de l’utilisateur
elmo
Messages : 9551
Inscription : 02 mars 2008, 00:42
Localisation : Colomiers/Toulouse

Re: velocette venom

Message non lu par elmo »

Pachi a écrit : 07 déc. 2023, 18:58 Quoi ce que soit je ne vais pas me casser la tête et je vais continuer avec mon méthode, si une chose marche, ne change rien! :lol:
Essaye la méthode que je décris et tu me diras... c'est juste un coup à prendre, rien de compliqué.
Et tu pourras démarrer tout autant assis.... et aux feux rouges aussi. :mrgreen:
Dernière modification par elmo le 07 déc. 2023, 19:58, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6727
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: velocette venom

Message non lu par Pachi »

Bon, je méconnais la relation des dégrées de vilo par rapport la position du piston dans un moteur de très longue course comme la Royal Enfield. Peut être que l’étincelle saute avec l'avance en plein retard un petit peu plus avant d'arriver au PMH quand le plein avance se regle 6,4 mm avant que le piston arrive au PMH (en théorie 28º du vilo avant du PMH). Moi je n'ai pas très claire ça parce que je ne connais que le moteur supercarre Sanglas.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6727
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: velocette venom

Message non lu par Pachi »

elmo a écrit : 07 déc. 2023, 19:29
Pachi a écrit : 07 déc. 2023, 18:58 Quoi ce que soit je ne vais pas me casser la tête et je vais continuer avec mon méthode, si une chose marche, ne change rien! :lol:
Essaye la méthode que je décris et tu me diras... c'est juste un coup à prendre, rien de compliqué.
Et tu pourras démarrer tout autant assis.... et aux feux rouges aussi. :mrgreen:
Elmo, si je ne t'avais pas prête attention quand j’étais vierge, maintenant que je suis perverti tu prétends que je te la prête?..., ta moral est a beau fixe mon ami! :lol:

PS: bon, je copie et colle ton texte dans un word et le prochain printemps j'essaie point a point ton méthode.
Avatar de l’utilisateur
elmo
Messages : 9551
Inscription : 02 mars 2008, 00:42
Localisation : Colomiers/Toulouse

Re: velocette venom

Message non lu par elmo »

Ce n'est pas MA méthode Pachi.
On m'en a parlé, j'ai essayé, ça marche, je transmets.
Je n'ai absolument rien inventé.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6727
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: velocette venom

Message non lu par Pachi »

Oui, j'en sais Elmo.

Et je sais que le tien (celui que tu pratiques et décris), c'est Le Methode, la manière correcte, et que le mien n'est plus qu'un rituel.
Avatar de l’utilisateur
gigi
Messages : 7244
Inscription : 19 janv. 2007, 21:49
Localisation : Amiens, France

Re: velocette venom

Message non lu par gigi »

Ma méthode est tout à fait personnelle, et je n'en ferai pas de longs discours ...mais ça fait 36 ans que je démarre mon pétochon comme ça ...tout simplement parce que c'est comme ça que c'est le plus facile ...avec le kick très court, et le mécanisme qui a une démultiplication particulière ...
Avatar de l’utilisateur
JJP
Messages : 572
Inscription : 15 févr. 2007, 18:23
Localisation : Ardèche du centre.vallée du rhone

Re: velocette venom

Message non lu par JJP »

Je viens te soutenir Gigi , je pratique aussi la mème méthode pour la venom ! Après .... :roll:
Répondre