En panne sur l'autoroute !

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : gigi, Pachi, PHILIPPE, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

guyader
Messages : 2564
Inscription : 04 févr. 2007, 11:10
Localisation : F 73

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par guyader »

Ne néglige pas un mélange gazeux trop pauvre.
Je ne connais pas l' AàC PW3, je suppose qu' il est plus velu que le standard, réclame-t-il aussi une carburation plus riche ?

A+,
Loïc.

Avatar de l’utilisateur
Chouchen29
Messages : 969
Inscription : 06 juil. 2009, 15:06
Localisation : Pen ar bed

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par Chouchen29 »

Si son niveau d'huile était faible, c'est un peu normal que l'huile soit bien noire non ?

Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE
Modérateur
Messages : 14575
Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par PHILIPPE »

y une question plus haut auquelle t'as pas repondu

les deux robinets etaient ouverts ? ou y en avait qu'un ?

maxime
Messages : 1043
Inscription : 25 juin 2016, 15:26

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par maxime »

Chouchen29 a écrit :
05 nov. 2019, 18:07
Si son niveau d'huile était faible, c'est un peu normal que l'huile soit bien noire non ?
J'ai fait la vidange de ma voiture cet après midi, l'huile était plus noire encore ! :roll:
Non, ça m'a pas paru anormal quand j'ai démonté. Sauf que ça sentait un peu l'huile brûlée tout de même ! :shock:

Pour résumer, au démontage, j'ai trouvé de l'huile dans la pompe, de l'huile au niveau des axes de culbuteurs, de l'huile sur les manetons et dans le vilebrequin
Par contre, les axes des pistons sont bien bleus, preuve d'un coup de chaud à ce niveau

Image

Et les 2 cylindres ont des traces de serrage, particulièrement sur celui de droite, dont le piston est décalotté
Donc une montée en température anormale

Qui a dit que sur les Commandos, l'huile servait autant que l'air pour le refroidissement du haut moteur ?
Un faible niveau d'huile pourrait-il être la cause d'une surchauffe ? :roll:

maxime
Messages : 1043
Inscription : 25 juin 2016, 15:26

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par maxime »

PHILIPPE a écrit :
05 nov. 2019, 18:33
y une question plus haut auquelle t'as pas repondu

les deux robinets etaient ouverts ? ou y en avait qu'un ?
On m'a posé cette question ?
Pas vu !
Un seul robinet ouvert, celui de droite
Le gauche me sert de réserve

Avatar de l’utilisateur
PHILIPPE
Modérateur
Messages : 14575
Inscription : 27 janv. 2007, 16:03
Localisation : BOURBONNAIS FRANCE

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par PHILIPPE »

on n'en avait déjà parlé ici y a longtemps

en cas de haute vitesse soutenue genre autoroute , vaut mieux ouvrir les deux robinets

le premier carbu sur le trajet pompe plus d'essence que l'autre et ça apauvrit le deuxieme


d'habitude c'est le piston qui se perce

Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 11108
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par Francis V »

D'après mon petit vécu :oops: ,130 sur l'autoroute c'est pas une haute vitesse (4600-4700 trs avec un 21 dents),au-delà de 150 oui.

A 140 sur l'autoroute dans les années 70 toujours un seul robinet d'ouvert : RAS.

Dans le cas de Maxime robinet droit ouvert donc le carbu droit avait plus d'essence et pourtant c'est le piston droit qui s'est décalotter en partie :?:

1 litre d'huile seulement (au lieu de 2.9 L) oui bien sûr cela doit occasionner un manque de lubrification donc une grosse surchauffe à 130.(voir le bleuissement des axes de pistons).

maxime
Messages : 1043
Inscription : 25 juin 2016, 15:26

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par maxime »

J'avais peut-être pas assez d'huile mais en plus, peut-être pas la bonne qualité d'huile ? :roll:
J'avais pris de la Elf HTX Prestige 20w50
Peut-être pas adaptée pour les conditions de température extrêmes ?
L'ami Loyera me propose le scénario suivant :
Un niveau d'huile insuffisant, qui occasionne une montée en température, et un défaut de lubrification par dégradation de l'huile, puis un serrage ? :shock:
La couleur des coussinets est peut-être un indicateur

Avatar de l’utilisateur
Francis V
Messages : 11108
Inscription : 13 févr. 2007, 08:09
Localisation : NORD DROME

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par Francis V »

Pour les coussinets on voit pas bien sur tes photos,ils sont plutôt sombres mais c'est peut-être un manque de luminosité ? Par contre les axes des pistons ont bleuis donc surchauffe.

Bien d'accord avec le raisonnement d'Alain,naïvement je me dis que si le constructeur à prévu 2.9L dans son moteur c'est qu'avec 1 litre ça doit bien moins fonctionner :?:

Pour l'huile (on en parle enfin :mrgreen: ) pour moi l'important c'est le grade : 20/50,j'ai roulé des dizaines de milliers de kilomètres avec ce grade d'huiles qu'on trouve partout dans le commerce sans souci,après je mets de la 20/60 (moto refroidie par air) pour des longs parcours avec des grosses chaleurs comme on en a ces dernières années c'est peut-être un plus.

manton1973
Messages : 372
Inscription : 06 oct. 2011, 21:42
Localisation : Bretagne

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par manton1973 »

Un point n'a pas été évoqué ici je crois, en 14 pages et ce n'est qu'une hypothèse. Ça m'est arrivé cet été aussi par grosse chaleur car voir un beau soleil donne envie de rouler.. :P

Je vous avais même demandé conseil et j'ai tout passé en revue : allumage, calage, jeux aux soupapes, carburation... j'en suis même arrivé à dérégler ce qui précédemment marchait bien sauf lors de grosses chaleurs. Déconnage, raratouillage, fumé blanche d'un côté etc..

Quelques semaines plus tard j'en ai déduit un "vapor lock" qui n'ai pas qu'une légende surtout sur culasse avec pipes d'admission métal/alu comme sur mon Dominator, ou un Commando...

Une chance je n'étais pas sur l'autoroute.. :mrgreen:
Ceci n'est juste qu'une piste de plus!

NB : vapor lock = évaporation du carburant avant entrée dans la chambre de combustion provoquant un appauvrissement du mélange et une surchauffe pistons.

On voit bien sur la photo de Maxime que la calotte était sur le point de percer.

Manton.

maxime
Messages : 1043
Inscription : 25 juin 2016, 15:26

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par maxime »

Hello ! :wink:
Vapor lock ? Peut-être. Le blocage du boisseau pourrait avoir cette cause

Cependant, on était à mi-septembre, il faisait pas une température extrême, et en roulant, moins de risque de vapor lock je pense ?
Et 130km/h, on peut pas dire que la moto était surmenée !
Il me semble que le vapor lock, ça se produit plutôt quand la machine est à l'arrêt dans les bouchons, ou à basse vitesses ?

En regardant de nouveau mes photos, je me suis aperçu que la bielle de droite était montée à l'envers, c'est à dire avec son perçage de graissage côté intérieur
Ça n'a peut-être aucune incidence, mais c'est écrit ainsi dans le Haynes :
The connecting rods MUST be fitted with the oilways from the big end bearing facing OUTWARDS
Et c'est sur le cylindre de droite que le piston a explosé
Je ne pense pas que l'incident soit lié à ça, car sinon, il serait survenu bien plus tôt
Mais troublant cependant :roll:

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
Bertrand
Modérateur
Messages : 9178
Inscription : 19 janv. 2007, 20:15
Localisation : Arcueil 94

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par Bertrand »

Les autoroutes sont connues depuis des générations comme de grandes tueuses de moteurs.
Meme à un régime stabilisé, une trop faible quantité d'huile dans le circuit entraine une surchauffe de l'huile qui n'a plus le temps de refroidir.
Les huiles multigrades sont composées d'une base qui a l'indice de fluidité le plus bas, par exemple 20 pour une huile 20w50. A cette base on ajoute des aditifs qui confèrent à l'huile les caractéristiques d'un indice plus élevé.
Le mélange base + aditifs est en général garanti par les fabricants jusqu'à 120°c.
Au delà de 120°c si la température augmente, les aditifs se dégradent et on se retrouve avec la base qui a la fluidité la plus basse. L'huile noircit et devient liquide, elle ne protège plus les pièces en mouvement et le moteur casse par surchauffe.

Avatar de l’utilisateur
Bertrand
Modérateur
Messages : 9178
Inscription : 19 janv. 2007, 20:15
Localisation : Arcueil 94

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par Bertrand »

Si le trou de la bielle est à l'intérieur, le roulement reçoit moins d'huile.
Mais en général ce sont les pistons qui surchauffent le plus. Les casses de roulements seuls dans ces conditions sont plutôt rares.

Avatar de l’utilisateur
Tricati
Modérateur
Messages : 6819
Inscription : 19 janv. 2007, 21:52
Localisation : Ouest Lyonnais
Contact :

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par Tricati »

Vu la gueule du piston c'est clairement le fait d'une carburation trop pauvre, ou d'une avance à l'allumage à la rue.
Dans les deux cas le signe avant-coureur de la casse est du "cliquetis", mais tu dis n'avoir rien entendu...
Tu as contrôlé le débit d'essence du robinet qui était ouvert ?
Si c'est un robinet avec le boisseau en caoutchouc regarde le diamètre de passage, ces caoutchoucs sont de la daube, ils ne tiennent pas à l'essence moderne, il gonfle jusqu'à quasiment boucher le passage de l'essence. A contrôler aussi son filtre, si le réservoir a eu du "Restom" ou autre, dans un passé lointain, celui-ci ne tient pas forcément correctement et des particules se détachent et bouchent le filtre, j'ai eu le cas sur une de mes bécanes où le Restom se désagrégeait en micro billes qui passaient le filtre et bouchaient les gicleurs.....
Apparemment la nouvelle formulation du Restom pour réservoir est compatible avec les nouvelles essence.

maxime
Messages : 1043
Inscription : 25 juin 2016, 15:26

Re: En panne sur l'autoroute !

Message non lu par maxime »

Hello ! :wink:

Carburation trop pauvre ? Peut-être
La carburation est conforme à l'origine, en dehors du filtre à air, qui est un K&N
Gicleurs à 230, boisseaux neufs en 3,5 de coupe, aiguilles et puits d'aiguille neufs, position médiane de l'aiguille
Cuves neuves, flotteurs neufs, pointeaux neufs

Robinets neufs, à 2 positions, origine Wemoto

Le réservoir était effectivement traité Restom, et tout partait en quenouille la-dedans ! :shock:
Mais ça, c'était avant ! Il a fallu tout décaper, et retraiter, un sacré boulot, Restom m'a bien aidé sur ce coup-là ! C'était en 2016
Depuis, je surveille, et je n'ai pas remarqué de dégradation

J'avoue, j'ai du mal à comprendre qu'un manque d'essence puisse faire péter le moteur.
Car c'est bien le principe de la réserve, sur toutes les motos du monde : Quand y-a plus d'essence, tu bascules en position réserve, ou tu ouvres l'autre robinet
Ça nous est arrivé à tous des dizaines de fois, sans jamais avoir cassé aucun moteur, que je sache ?

Sinon, aucun cliquetis, elle tenait très bien le ralenti, pas de creux à l'accélération

Allumage Lucas Rita, avance à 30° à 3500trs/mn, réglée à la lampe strobo
Le seul truc concernant l'allumage, c'est mes capuchons de bougies qui ne sont pas résistifs, je vais les remplacer

Avant l'incident, les bougies étaient marron assez clair, et la conso très faible, moins de 5l/100km, ce qui peut-être effectivement le signe d'une carburation pauvre
Les prises de dépression sont obturées, et non pontées comme à l'origine
Faudrait peut-être que je passe les aiguilles au cran du bas, le plus riche ?

Répondre