regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Ici nous parlons de motos anglaises classiques.
Nous ne sommes ni un club ni une association. Ce site est le travail d'amis passionnés qui partagent leurs connaissances dans la convivialité et la tolérance. Ce site est ouvert à tous mais pour des raisons de transparence vous devez vous inscrire !!
Le site est gratuit et il grandit si chacun participe, vous pouvez tous participer soit par une page album sur votre moto, soit par un sujet technique lors d’une réparation, soit en scannant un catalogue …… Vous avez, ici, la possibilité de ne pas être un simple consommateur mais un acteur, merci de donner un peu de votre temps …

Modérateurs : Pachi, gigi, Tricati, Bertrand, rickman, Yeti

Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

Je prépare la Norton pour aller a Tossa. Je vais remplacer mon vieux stator auquel j'avais du réparer ses 2 fils coupés avec une soudure a l’intérieur du mastic plastique marron (après d'avoir agrandi son trou interne de sortie), par un stator neuf.

J'ai peur que les deux fils entrent en contact et provoquent un court-circuit catastrophique. Ça c'est une possibilité réelle donc les vibrations et le réchauffage de le stator avec une rallongée utilisation pendent 10 heures a une vitesse de croisière de 120-130 Km/h la plupart du temps (ce qui se traduit a un regime moteur de 4.500 tpm soutenus qu'implique une haute génération de tension pendent longtemps de le stator), favorisée par une climatologie très chaleureuse (je dois traverser une ample région très aride et chaleureuse de Aragón en ete ou froide en hiver, los Monegros), peut fondre ou ramollir les soudures des cables (qui vont s'en conduire comme des résistances et qui vont se réchauffer en trop pendant longtemps), et que les deux câbles entrent en contact au sortie de le stator.

Et voici mon problème:

Jusqu'a le moment, après d'enlever le zener et le pont de diodes le premier jour que j'avais achetée a Juliana, j'ai un regulateur-redresseur Shindengen SH222-12 de 5 câbles provenant d'une Yamaha Special 250 (dont polarité c'est négatif a la masse). Ce sorte de régulateur-redresseur de 5 cables s'adapte bien a l'inversion de polarité du faisceau de ma Norton avec le positif a la masse et il en a marche très bien pendent plus de 10 ans. Autrefois, le jour que j’étudiais son montage, j''avais teste que sur mon vieux alternateur (un peu faible pour avoir un stator vieux et un rotor un peu fatigué qu'a perdu un peu d'aimantation), ni de loin s'approchait aux 180 W préconises chez Lucas pour un alternateur neuf, et qu'avec l'aide de l'ampoule H4 du phare je pouvais limiter la tension maximale de charge en dessous 14,5 V sans avoir besoin de brancher le cinquième câble marron de contrôle de régulation de tension du régulateur-redresseur. Comme l'objetif de ne surpasser 14,5 V etait possible a 4.5000 tpm (120-130 Km/h que je ne surpasse jamais), sans brancher le cable marron et j'avais beaucoup de doutes pour n'avoir jamais trouve l'information technique du regulateur sur si le controle de tension est fait en ouvrant la sortie interne ACG aux cables de phase ou avec un court-circuit a la sortie interne ACG quand la tension de charge est plus haute a 14,5 V. , j'ai toujours eu peur de brancher le cinquième câble marron de contrôle de régulation et jusqu'a le moment j'ai roule avec ce câble a l'air, sans brancher a nulle part. Je vous reconnais que je ne suis ete jamais capable de comprendre pas la difference entre ouvrir ou court-circuiter la sortie ACG d'un regulateur, et que je ne sais qu'ouvrir la sortie ACG n'a aucun risque pour le stator, pendent que par ma méconnaissance, court-circuiter le ACG me cause beaucoup d’angoisse.

Maintenant, avec un stator neuf qui va m'apporter plus de puissance (190 W nominales ou 16 A sous une tension de 12 V au limite des tours par minute du moteur qui se place a 6.500 tpm), surement que l'ampoule H4 ne soit pas suffisant pour limiter la tension maximale de recharge de la batterie en haut régime moteur (a partir 4.000 tpm), et que je devrai brancher le câble marron a la masse (que c'est le positif résistif ou de retour quand le faisceau est avec le positif a la masse), pour limiter a un maximum de 14,5V la tension maxime de charge de la batterie a partir de 4.000 tpm.

Quelqu'un sait si le modèle Sheindengen SH222-12 ouvre ou court-circuite sa sortie ACG? Autre doute c'est si en cas de court-circuiter le regulateur sa sortie ACG, ça peut endommager a le stator Lucas?

PS: Ma question peut etre soit un peu technique ou par contre très stupide, mais pour vous aider a m'aider, je vous passe un schème du faisceau électrique de Yam 250, et aussi un schema de montage du régulateur dans un faisceau dont polarité c'est négatif a la masse, (selon l’époque les deux câbles de l'alternateur que se branchent a la sortie ACG du regulateur ont sur les schémas la couleur jaune ou blanc, le reste des cables ont la meme couleur: rouge, noir et marron).


Image
Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

Maintenant, après d’étudier des schémas du système de régulation de tension d'ouvrir le ACG ou le système de régulation de court-circuiter l'ACG, quand je médite sur ce sujet, j'ai des sueurs froids.

Encore je ne suis ete pas capable de résoudre mes doutes, mais au moins je suis arrivé a la conclusion que pendant ce temps j'ai roule pratiquement avec un pont de diodes sans zener (ou sans un régulateur de tension), et grâce a la faiblesse de mon actuel générateur le faisceau ne s'est pas cramé.

Une des deux, ou je risque de brancher le câble marron a la masse (positif résistif ou courant de retour pour avoir une tension de référence pour la chute de potentiel qu'active la régulation de la tension), et remplacer le fusible de protection général du faisceau par un fusible de 15 A avant de tester que le régulateur du régulateur-redresseur limite la tension a 14,5 V avec le câble marron, ou je laisse le redresseur-régulateur tel quel il en est maintenant (avec seulement la fonction de redresseur), et je prépare tout pour ajouter au faisceau un zener sur le Z plate droite pour limiter la tension a 14,5 V avec le stator neuf..., en tout cas j'ai décidé de rester avec le vieux rotor, ma moto, en question electrique, est peu gourmande, sa batterie de 11 A/h est petite et je n'ai pas besoin que de 90W pour la recharger, le reste de la puissance de l'alternateur y en est en trop!

OPEN ACG
Image

SHORT ACG
Image

PS: la troisieme option, la plus logique, c'est acheter un regulateur-redresseur dont polarité soit d'accord au faisceau électrique de ma moto avec le positif a la masse, de même un shindengen triphasé mosfet tres eprouvé serait une magnifique option..., mais comme faire cela ne suit pas la directrice des motos anglaises de "pourquoi faire simple quand on peut faire complique", c'est une option que j’écarte! :lol:
Zaan
Messages : 2
Inscription : 18 mars 2024, 05:19
Localisation : https://trott-electrique.fr/avis-wegoboard-slide/

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Zaan »

Bonjour,

Woah, ça c'est du brainstorming technique! Et bien sûr, il y a toujours cette tentation d'opter pour la solution la plus simple et d'acheter un régulateur-redresseur tout prêt.
Avatar de l’utilisateur
jean-pierre
Messages : 7849
Inscription : 25 janv. 2007, 19:43
Localisation : sud ardeche

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par jean-pierre »

Image
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

:lol: :lol: :lol:

Il y a longtemps que je m'avais oublie des "brainstorming" dans le "briefing" des matinées de mon travail!

Je lui disait toujours au "the Boss" avant de commencer que c’était une grande perte de temps pratiquer les idées américaines avec un budget espagnol, et je lui demandais pour le prochain briefing une énorme cafetière sur une table pleine de croissants bien beurres, ce nous faciliterai a tous, si non une orage d’idées, au moins la première chute de l'orage de première heure du matin "in the water".

Bon, au moins ça de "opter pour la solution la plus simple et d'acheter un régulateur-redresseur tout prêt", c'est une réponse cohérente que j'en ai pas encore totalement exclue.
Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 15172
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par zerton »

Depuis quelques décennies, les fils du stator font leur travail sans se soucier ni des vibrations, ni de la chaleur.
Les soucis au niveau de la résine ne sont dûs qu'à de mauvaises manipulations au fil des démontages/remontages.
Ne te fais pas de souci pour ça !
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

Je te remercie la réponse zerton.

Mon problème c'est que les 2 câbles ACG (Alternatif Courant du Générateur), ont étés soudes juste dans l’intérieur de la résine avec deux soudures très proches.

Je viens d'acheter un stator neuf (enfin!), parce que j'ai toujours eu peur de provoquer un court circuit métallique entre les deux câbles. Si bien j'ai procure de souder les câbles en hauteurs différents et de les isoler très bien, ce que j'ai fait n'a été qu'un rafistolage temporel pour se tirer d'affaire pendent que je mettais de l'argent de côté pour acheter un stator neuf.

Mais avec un stator neuf je devrais réguler l’excès de tension (connu aussi comme courant de charge), pour ne cramer pas le faisceau électrique quand je roule a plus de 4.000 tpm, et maintenant j'ai pris une réelle conscience d'avoir roule pendant ce temps sans aucun régulateur ni zener grâce a la faiblesse de mon vieux stator et rotor. Je me souviens encore d'un commentaire de Kruel pour trouver très étonnant 14 V a la batterie (en repos, sans marcher la moto), quand Juliana était dans son atelier a Deux Chèvres (a la moitie de mon aventure de retour de Freteval 2012 a Madrid).

Maintenant enfin je pourrai lui répondre a Kruel que j'avais roule après Poitiers avec les feux éteints pour avoir saute le fusible principal et avoir fait fondre aussi au reste de mes fusibles de réserve quand mon seul régulateur de tension c’était l'ampoule H4 du phare (j'ai l'habitude de monter l'allumage par un circuit indépendant du circuit principal pour continuer la route quand sur le faisceau il y a une panne électrique introuvable, de ce sorte qu'on fait penser aux gremlins, heureusement le problème du fusible enfin l'en est trouve Kruel dans son atelier et c’était un mauvais contact entre le silencieux contre une borne de l'interrupteur du frein derrière, mais seulement au frenaige, avec la force du pied le repose-pied bougeait un peu en bas et faisait toucher la borne contre le silencieux, un problème qu'enfin j'ai résolu définitivement après de remplacer le faible et très articulé ensemble du repose-pied recule ancien par un autre mieux conçu).

PS: quelque temps plus tard, un fois, de retour a Madrid quand la nuit est tombée, le filament du feux de codes s'est fondu et je n'avais pas une ampoule de remplacement, heureusement sur une moto est facile incliner en bas le phare pour rouler avec les feux de route sans éblouir aux conducteurs du sens contraire et allumer quelques mètres devant de la route..., et améliorer la régulation de tension de mon faisceau en même temps! ... je ne dus qu'enlever la petite ampoule sur le phare du témoin vert des feux de route qui m’éblouissaient.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

Bon, j'attends la réponse d'un vieux ami, maintenant a la retraite mais qu'avait eu une chaire d’électronique a ce qui serait l’équivalent en France a un IUT de Madrid.

Ce problème m'a force a régler des petits détails que je connaissais en vrac, et après les rejoindre m'ont ouvert une nouvelle vision du foret.

En tout cas j'ai trouve un ancien sujet de Transgarp très intéressant qui m'aide beaucoup, la seule chose différente c'est que son régulateur-redresseur Shindengen a des couleurs différentes et c'est triphasé et que dans mon cas c'est le fil rouge et le fil marron ceux qu'il faut connecter.
Transgarp a écrit : 06 févr. 2018, 17:14
Du temps que j'utilisais mon R/R Shindengen avec + à la masse
Fil Rouge à la masse
Fil Vert avec fusible au négatif de la batterie
Fil Noir connect au fil Rouge quand la clé de contact principale est à On (que ce soit masse positive ou négative)
J'utilisais un petit relais pour cette fonctionnalité avec positif à la masse que j'utilise encore depuis que j'ai le négatif à la masse

Si l'on ne connect pas le fil noir avec le fil rouge, il n'y a pas de régulation avec risque de surcharge au dessus de 16 Vdc

L'installation du R/R en 2014 quand je roulais à masse positive
http://transgarp.dyndns.org/motorcycle/ ... 140808.JPG
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

J'ai décide partager mes élucubrations avec vous, j’espère votre compréhension si ça ne vous dérange pas donc j’espère que vous m'attirez l'attention si je suis un chemin dangereux.

Avec ma nouvelle vision du foret j'ai beaucoup d'envies de tester mon vieux regulateur-redresseur sur mon vieux stator (je n'ai rien a perdre donc dans le cas de faire quelque chose dangereuse je ne cramerais qu'un vieux stator que je vais remplacer et un régulateur-redresseur qui serait inutilisable avec le nouveau stator si je ne peux pas activer son régulateur).

En principe je pense que sur un générateur par aimant permanent la seule manière de limiter la tension c'est avec le système d'ouvrir la sortie ACG du regulateur-redresseur..., en tout cas, je devrai tester tout en route avec differentes regimes du moteur pour connaitre le courant de charge en tout moment et condition et la puissance d'onde généré dans les câbles ACG quand le regulateur limite la tension pour decouvrir si son systeme c'est d'ouvrir ou court-circuiter sa sortie de connexion des câbles ACG.

Je ne devrai que monter a nouveau sur ma Norton mon avancée sonde de test pour avoir une bonne mesure du voltage en route que j'avais monté il y a longtemps pour tester le courant de charge sans zener du regulateur-redreseur de Yam SR 250 sans activer son régulateur..., mais en ce cas avec le fil marron branche au rouge a travers de la masse pour activer le régulateur. :mrgreen:


Image
Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 15172
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par zerton »

Pour ce qui me concerne, je ne me pose pas beaucoup de questions: j'ai un rotor monophasé, ça doit bien sortir du 150 W par là,
une batterie Lithium de 5 ou 7 ampères je ne me rappelle plus, et un régulateur Shindengen d'occasion.
Phare et feu AR Led, je suis à 14.3 volts régulier à 3000 tours, et autour de 13 v au ralenti avec le phare.
Que demander de plus ? Sinon que ça dure longtemps ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

Zerton, le stator que j'ai achete pour remplacer le vieux c'est un Lucas monophasé d'haute puissance (environ 190W ou 16 A), de 6 bobines, et je sais que les fils des spires de le stator auront par force le diamètre des fils idéal et l’épaisseur du vernis isolant idéal pour supporter 16 A sans cramer, aussi je sais que les 16 A vont se générer et vont se verser au courant seulement quand le moteur tourne a 6.500 tpm (tout ça en principe pour s'agir d'une puissance nominal ou théorique).

Pourtant ne m’inquiète pas le stator, ce qui m’inquiète c'est son haute puissance. Comme tu verras, peut être que je sois le seul qui se plaint d'avoir une excessive puissance de charge! :lol:

Ce que m’inquiète c'est monter un régulateur-redresseur d'une moto avec négatif a la masse sur une moto avec le positif a la masse, et aussi m’inquiète n'activer pas le régulateur avec le nouveau stator de 190 W donc je vais endommager a la batterie.

Bon, je dois connecter le câble marron du régulateur-redresseur a un positif pour activer la régulation. Ce câble marron surement ait une résistance interne intégré dans le circuit interne électronique, d'une part parce qu'une résistance c'est nécessaire pour surveiller la différence de potentiel d'entrée par rapport le potentiel de sortie du câble rouge, d'autre part, parce que tous les manuels conseillent de brancher ce câble marron après du clef de contact, pour éviter la plus moindre perte de courant par la résistance quand le moto va rester garée pendent longtemps si l'on n'ouvre pas le circuit.

Je n'ai pas trouve aucune information spécifique sur les deux types de régulateurs pour un générateur d'aimant permanent: type open et type short. Pourtant j'ai du élucubrer théoriquement un peu avec mes tres pauvres connaissances d’électronique, et je vais vais faire les essaies ou test de route avec le câble marron branche a partir de deux principes:

1. Un circuit électronique en courant continu s’en fout de si le faisceau électrique a la masse au négatif ou au positif. Il ne faut que respecter la polarité des branchement de son circuit.

2. Le plus sur soit que mon Shindengen SH222-12 de 1995 et 5 câbles c'est du type open, pour être le plus simple et économique, je n'imagine pas a Yamaha monter un redresseur plus cher sur une pauvre et modeste SR 250.

PS: Si j'ai bien compris (je vous remercierai de me corriger si je me trompe), le système de régulation plus économique c'est du type open, quand le voltage arrive a 14,5 V le chip de contrôle du régulateur ouvre le circuit des branchement ACG et le circuit des bobines de le stator s'ouvre et ne génère plus courant. Ce sorte de régulateur ne besoin que d'un pont de diodes et d'un condensateur, a part du chip CC de contrôle du circuit et en principe je suppose qu'il s'agit du type de régulation que plus protège aux bobines du stator, mais c'est plus faible a cause de son petit condensateur électrolytique.

D'autre part le régulateur du type court-circuit, c'est plus robuste, mais aussi plus complexe. Sur ce sorte de régulateur on doit s'assurer un très bon contact avec la masse donc par force quand le voltage soit plus haut de 14,5 V il en doit dériver le courant généré aux bobines du stator a la masse en ce que serait un court-circuit de la sortie ACG a la masse. Il en aura besoin d'un zener et au moins d'un ou deux transistors (sur un monophasé), a part de son chip CC spécifique. Ce sorte de régulateur diffère très peu du système original de la Commando: un pont de diodes et a part un zener, mais protège beaucoup mieux au faisceau et a la batterie d'une surtension.
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

Magnifique!

Mon ami vient de m’écrire qu'il trouve très intéressant l'adaptation du redresseur Yamaha sur la Norton et qu'il va préparer tout dans son atelier d’électronique pour tester a principe de mai mon redresseur-régulateur Shindengen SH222-12 avec une source d'onde variable de courant alternatif monophasé pour simuler les Hz variables (par rapport les t.p.m. du moteur), du courant alternatif de le stator de 1 a 16 A et vérifier que le câble témoin de charge-décharge marron du régulateur marche correctement et contrôler comme se comporte sous différentes tensions de courant alternatif!

Si le test nous apporte un bon résultat et je ne crame rien, ni la batterie, ni le régulateur et moins encore le stator dans mon voyage d'aller-retour a Tossa (1.500 Km), je pourrai vous offre a juin les données obtenues dans le test au cas ou que quelqu'un souhaite monter un redresseur-régulateur semblable sur sa moto.
Avatar de l’utilisateur
zerton
Messages : 15172
Inscription : 30 janv. 2007, 09:34
Localisation : Bordeaux, sud gironde

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par zerton »

Tant qu'il n'y a pas production de fumée, tout va bien ! :lol: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Alain B.
Messages : 4018
Inscription : 30 janv. 2007, 21:30
Localisation : Près d'Angers

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Alain B. »

zerton a écrit : 23 avr. 2024, 21:34 Pour ce qui me concerne, je ne me pose pas beaucoup de questions: j'ai un rotor monophasé, ça doit bien sortir du 150 W par là,
une batterie Lithium de 5 ou 7 ampères je ne me rappelle plus, et un régulateur Shindengen d'occasion.
Phare et feu AR Led, je suis à 14.3 volts régulier à 3000 tours, et autour de 13 v au ralenti avec le phare.
Que demander de plus ? Sinon que ça dure longtemps ! :lol:
Idem pour moi... et tant que ça charge, je ne touche à rien...
C'est comme mes rupteurs, mais çà, c'est un autre sujet !

Le mieux est parfois l'ennemi du bien...
Avatar de l’utilisateur
Pachi
Messages : 6971
Inscription : 19 janv. 2007, 19:30
Localisation : Madrid

Re: regulateur-redresseur... question technique ou stupide?

Message non lu par Pachi »

Alain B. a écrit : 30 avr. 2024, 10:50
zerton a écrit : 23 avr. 2024, 21:34 Pour ce qui me concerne, je ne me pose pas beaucoup de questions: j'ai un rotor monophasé, ça doit bien sortir du 150 W par là,
une batterie Lithium de 5 ou 7 ampères je ne me rappelle plus, et un régulateur Shindengen d'occasion.
Phare et feu AR Led, je suis à 14.3 volts régulier à 3000 tours, et autour de 13 v au ralenti avec le phare.
Que demander de plus ? Sinon que ça dure longtemps ! :lol:
Idem pour moi... et tant que ça charge, je ne touche à rien...
C'est comme mes rupteurs, mais çà, c'est un autre sujet !

Le mieux est parfois l'ennemi du bien...
C'est ça ce que j'ai fait jusqu'au ce moment que j'ai acheté le stator monophasé RM23 d'haute puissance.

Mon ami m'a instruit pour faire moi même les test du régulateur-redresseur sur la moto. A la fin il a trouve un schème de son circuit et il m'a dit qu'il va supporter une charge pleine du neuf stator et qu'il n'y a que deux résultats possibles: qu'il en marche ou qu'il n'en marche pas.

Premier test: vérifier que le câble marron ait une résistance très haute en MOhm..., OK. Puis j'ai branche le câble marron au câblé rouge et..., par le moment rien s'est crame quand j'ai démarré et en principe tout charge bien, mais dans un limite donc le bon test doit se faire en route après de rouler quelque temps a pleine charge et que la batterie arrive a un courant de charge de 14,5 V , moment ou on doit y entrer le régulateur!

Maintenant je recharge la batterie chez moi pour commencer le test avec la batterie le plus proche a sa pleine charge chimie (2,2 V x 6 verres = 13,2 V). Le 1 et 2 de mai sont des jours de fête a Madrid et je ferai un roulage de test avec le vieux stator et le câble marron du régulateur-redresseur connecté a quelque part par première fois, ... s’impose rouler avec l'ampoule H4 éteint et n'oublier pas d'emporter un extincteur a portée de main! :mrgreen:
Répondre